Piano Magic : chronique d’une mort annoncée

Piano Magic - ClosureHormis Felt, dont la fin était annoncée dès le fondement du projet par son leader demiurge Lawrence (dix singles, dix albums et basta), ils sont vraiment rares les groupes qui annoncent leur mort prochaine. Souvent, il n’y pas de clap de fin mais l’écran reste noir, la lassitude et les discordances étouffant dans l’ombre les derniers doutes et les errements.

D’ailleurs, on n’attendait plus guère de (bonnes) nouvelles de Piano Magic depuis la mise en ligne de Set Your Clock By Your Heart, un « best of » diffusé en 2015, faisant suite à Heart Machinery (2013), une rétrospective qui couvrait la période 2001– 2008.

Tout ça sentait le sapin et le rangement pour faire le vide dans les tiroirs, d’autant que le groupe rééditait ses premières œuvres en vinyle – pour faire plaisir aux fans et payer les factures lors de la séparation de biens.

Mais Glen Johnson est un homme de parole : il avait annoncé qu’un ultime album paraîtrait et il en donnait même le titre, explicite : Closure. Un communiqué sibyllin expédié par la propre structure du boss, Second Language, confirme bien que le groupe a enregistré à Londres entre avril et août 2016. On ne sait pas quelle était l’ambiance entre les participants (d’ailleurs lesquels sont encore de ce baroud d’honneur ?). Mais, comme aux débuts de ce projet qui avait connu moult line-up avant de se stabiliser, la porte était ouverte pour les amis de passage puisque sont annoncées les participations de Peter Milton Walsh (The Apartments), la violoncelliste Audrey Riley (créditée sur un nombre incalculable d’albums, notamment The Hope Blister, The Pale Fountains, The Go-Betweens, etc.), et deux proches, déjà présents sur Life Has Not Finished With Me Yet, le dernier vrai album de Piano Magic en 2012, à savoir Josh Hight et Oliver Cherer.

On peut même écouter un premier extrait. Pour étouffer nos espoirs déchus, nous qui avons tellement cru que Piano Magic était promis à un avenir radieux tant il était talentueux, on aurait presque souhaité qu’Exile sente le formol et soit aussi glamour qu’un corps décharné et cadavérique. Mais c’est loin d’être le cas, puisque cette chanson laid-back ouvre une voie que le couvercle du cercueil va bien vite refermée.

La date des funérailles est fixée au 20 janvier 2017.

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

The Paper Kites devrait faire la prochaine campagne de Kleenex®

Attention, alerte chialade à l’horizon : The Paper Kites annonce la sortie...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *