Real Estate : tout bouge, rien ne change

Real Estate - In MindDepuis, quelques mois, il y a eu du changement chez Real Estate. Enfin, c’est ce qu’on nous dit.

Après la parution de leur troisième album, Atlas (Domino – 2014), le compositeur Martin Courtney a migré à New-York et il est devenu papa, alors qu’Alex Bleeker, lui, est parti en Californie. Ça doit être pratique pour les répétitions… L’un comme l’autre a aussi sorti des disques en solo avec plus ou moins de retombées et de novation : Courtney est resté dans la droite lignée de Real Estate avec Many Moons (Domino – 2015), produit par Jarvis Taveniere de Woods, quant Beeker a fait un petit pas de côté country pour un disque paru sur un sous-label de Captured Tracks (Country Agenda – 2015 – Sinderlyn).

Et puis, toujours au rayon personnel, il faut surtout noter que Matt Mondanile co-fondateur et guitariste du groupe a préféré se consacrer à son autre projet, Ducktails, dont le dernier album, St. Catherine, n’est pas passionnant pour autant. Du coup, pour compléter le line-up aux côtés de Jackson Pollis (batterie) et Matt Kallman (claviers), Julian Lynch a intégré le groupe en tant que guitariste.

On pourrait croire aussi que Real Estate a embauché un canasson vu le clip. On l’entend même hennir sur Darling, premier extrait qui annonce In Mind à apparaître 17 mars toujours sur Domino.

Avec de tels chamboulements, on s’attendait à une profonde évolution musicale… Mais, même à la 50éme écoute, on n’a toujours pas décelé le moindre changement. Car oui Darling est de ces chansons qu’on peut écouter 50 fois d’affilée juste parce qu’elle est d’une évidence mélodique inusable et que c’est exactement la même chanson que la meilleure des classiques pop-song réalisées par Real Estate depuis déjà neuf ans.

Surtout ne changez rien les gars.

Tracklist
01. Darling
02. Serve The Song
03. Stained Glass
04. After The Moon
05. Two Arrows
06. White Light
07. Holding Pattern
08. Time
09. Diamond Eyes
10. Same Sun
11. Saturday
Liens
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Girl In Red : notre jeunesse a-t-elle encore un (bel) avenir ?

Un vieil adage, ou plus exactement pour les érudits une citation de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *