Sorg & Napoleon Maddox / We The People
[Sans Sucre Records]

7.9 La note de l'auteur
7.9

Sorg & Napoleon Maddox - We The People Sorg & Napoleon Maddox continuent leur chemin sur l’axe Besançon / New Orleans qu’ils ont construit depuis 2014. Après deux courts formats et un premier album à classer au rayon des réussites, We The People vient fortifier les bas-côtés de leur road trip commun.

Direction New Besançon

Sur un format similaire aux deux précédents EP, Sorg & Napoleon Maddox mettent au vote les six amendements de leur constitution franco-américaine. Contrairement à d’autres, le dépouillement de leur consultation ne relève pas du supplice de tantale avec ses 22 minutes et quelques poussières. Temps à l’utilité millimétrée, temps qui passe à grande vitesse et nécessite le replay pour en profiter encore et encore.

Au détour de la cent-quinzième seconde, on a le bonheur de croiser le rappeur toujours fidèle au rendez-vous de 19h07 : JP Manova pour un couplet en mode Danger zone. A noter plus loin la présence d’Erik Sevret, saxophoniste dans le groupe Zenzile mais aussi dans le brass band résolument hip hop Bad Fat, qui, quand bien même Sorg & Napoleon Maddox en auraient besoin, apporte un supplément d’âme funky dans Sweat.

Dans sa construction, ce EP se trouve être différent de leur premier album et se rapproche dans l’esprit plus de Ribbons & Razors et Soon. Là où des nappes de synthés jouaient souvent les premiers rôles dans Checkin’ Us, celles-ci s’effacent plus sur We The People pour un rendu bien plus boom bap funky classique. Cela ne veut pas dire pour autant que Sorg & Napoleon Maddox nous servent du réchauffé passéiste. Les productions sont suffisamment fouillées et la verve du rappeur d’Iswhat?! perpétuellement communicative pour démontrer la jeunesse perpétuelle du style.

En attendant un live de flow et de beats

Que ce soit à Besançon, Le Mans ou, pour les moins provinciaux, en région parisienne, il faudra s’armer de patience avant de les voir jouer sur scène (le plus rapidement possible bien évidemment) afin de profiter de la quintessence de ce six titres. Pour le moment, une seule chose à mettre en place : une boucle pour inlassablement écouter We The People.


Tracklist
01. Danger
02. Game Over
03. Sweat
04. Stick Wit It
05. Desperation
06. Road Less Traveled
Liens
Mots-clés de cet article
, ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Alex Carter

Drache / Drache
[Mauvais Sang]

S’oxygéner en contrée sarthoise est au programme avec Drache. Dans le fond,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *