Aim réédite Hinterland (2002) pour un rattrapage hivernal

Aim - HinterlandD’aucuns se demanderont si c’est une nouvelle qui mérite qu’on la relaie. Ceux qui avaient cédé à l’origine ou à l’occasion peut-être de la réédition en CD de 2007, ne se poseront pas la question. Les disques de Aim sont aussi précieux qu’ils sont peu nombreux. Hinterland est sorti pour la première fois en 2002, à l’époque où le label mancunien Grand Central Records existait encore. Il succédait, trois ans plus tard, au monumental Cold Water Music (1999), disque sur lequel on a déjà beaucoup écrit et qui fait figure d’étalon-or dans notre panthéon hip-hop et beatmaking personnel. Les deux LPs fonctionnent comme des jumeaux, même génie, même inspiration glaciale, même volonté de mêler un fond de pop, de trip-hop et de hip-hop classique, à un beatmaking extraterrestre. On s’est longtemps demandé si l’on préférait Hinterland à Cold Water Music, pour finir par ne pas choisir. Hinterland est plus mélancolique, plus cafardeux, plus soul peut-être mais tout aussi rythmé (avec cet Intro d’une minute qui est la plus belle du monde). On a toujours rêvé de couler avec la Girl Who Fell Through The Ice de Kate Rodgers, d’être emporté par l’amour (Good Disease) infini de Stephen Jones ou de s’envelopper pour l’éternité dans le confort désolé de From A Seaside Town, l’équivalent hip-hop du Everyday Is Like Sunday de Morrissey.

Andy Turner a annoncé il y a peu qu’il rééditait Hinterland dans une nouvelle version 2 vinyles qui est en précommande sur le site de son label Atic Records. C’est ici et quand on connaît le soin que met ce musicien maniaque à remastériser ses anciens travaux, on se dit que ce n’est pas forcément une mauvaise affaire. Hip hop, with No Restriction.

Pour les amateurs, la pochette est nouvelle. L’édition 2023 ne comporte ni bonus, ni les 3 morceaux qui avaient été rajoutés avec l’édition CD de 2007. C’est donc techniquement la version originale remastérisée. Juste ça. Ce qui à l’ère des deluxe en dit long sur les pratiques d’Atic Records.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Joe Biden Président : Stephen Jones célèbre l’événement en chanson
A quelques heures de la cérémonie d’investiture du 46ème Président des Etats-Unis...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *