The Beat Escape au pays du Magicien d’Oz

The Beat EscapeEn voilà deux qui ont trouvé le patronyme idoine pour leur projet musical : The Beat Escape.

La musique d’Adam Weitzman et Patrick A. Boivin, deux jeunes hommes basés à Montréal, est arrivée jusqu’aux oreilles du toujours curieux Simon Raymonde qui les a invité à rejoindre son écurie Bella Union. Il est vrai que Seeing Is Forgetting a tout pour séduire l’ancien Cocteau Twins avec sa ligne de basse minimale et ses synthétiseurs éthérés. Un chant monotone et distancié suffisent à rendre la mélodie mélancolique et poisseuse à souhait. Quant au « beat », il tourne vraiment au ralenti. Un régal d’éléctronica-shoegaze à la Tycho, mais en y ajoutant des influences gentiment new-wave, vaguement cold. Voilà des ambiances et des références qui plaisent forcément aux nostalgiques, et puis comme les deux Canadiens semblent toujours parler de bouffe et sont prêts à venir faire les DJ ou donner un concert contre un bon repas, forcément, ils avaient des accointances avec l’Anglais.

En sus de ce premier extrait qui a l’honneur d’être mis en images dans l’univers virtuel et bizarre de Sabrina Ratté, The Beat Escape a aussi distillé Half Empty Happiness (lien ci-dessous) que l’on pouvait déjà écouter en face B d’un premier EP paru en vinyle à l’automne dernier.

Pour l’album, il faudra encore attendre un peu, puisque le duo le finalisait depuis son home-studio, tout juste à quelques heures du Nouvel An.

Vivement la suite.

The Beat Escape – Half Empty Happiness

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

The Day / Midnight Parade
[Sinnbus]

C’est à peine croyable qu’on puisse, à l’heure du tout puissant Google,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *