Neil The Great course Elina l’impératrice

The Divine Comedy Catherine the greatNos oreilles ne sont pas prêtes de baisser pavillons. L’année 2015 nous gâta côté rondelles, 2016 n’est pas en reste. Que de disques ! Et tout plein de bons. On espère que le Foreverland promis par Neil Hannon il y a quelques jours sera de ceux-là.

L’Irlandais féru de pop orchestrale aura mis six ans pour donner un successeur à Bang Goes The Knighthood, dixième album que votre serviteur omit de chérir (pour cela aurait-il fallu qu’il ne lui échappa pas).

L’œuvre à venir aurait l’amour, le désir et l’ambition impériale comme thématiques. La dernière inclination se traduit assez littéralement avec la mise en ligne du premier single intitulé Catherine The Great. On subodore aisément que la chanson est une ode à l’impératrice de Russie et non pas une déclaration à notre Deneuve nationale.

Le clip, une réalisation française, confirme notre intuition (on a de longues et fines oreilles, mais aussi de la jugeote). On y voit le chantre de la Divine Comédie coursant la gueuse, marivaudant âprement dans les herbes folles.

La royale désirée est incarnée par Elina Löwensohn, actrice que l’on aima beaucoup chez Hal Hartley (entre autres).

Le morceau, très enlevé, caracole pendant trois bonnes minutes, clavecin et cordes au diapason. Du Divine Comedy pur jus. Comme on se plait à l’entendre depuis plus de 25 ans.

Raphaël Neal est le réalisateur de la vidéo. On lui doit notamment le clip de Que Font Les Anges, chanson extraite de Bamby Galaxy, quatrième album de Florent Marchet.

Foreverland sortira le 02 septembre (Divine Comedy Records / [PIAS]). The Divine Comedy sera en tournée française à partir du 27 octobre.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrits aussi par Lil D

Philippe Zdar, moitié de Cassius, meurt accidentellement à 52 ans

Philippe Zdar Cerboneschi, 52 ans, a fait une chute mortelle* hier soir....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *