Austra / HiRUDiN
[Domino Records]

1.5 Note de l'auteur
1.5

Austra - HiRUDiNHeureuse surprise : pour son quatrième album, Katie Stelmanis abandonne l’orchestration maousse pour du folk intimiste, modeste, proche du commun des mortels. Sa voix, hier grandiloquente, redescend d’au moins trois crans et maintenant chuchote plutôt qu’elle ne cherche à en foutre plein les oreilles. L’étiquette Enya qui collait à Austra n’a donc plus lieu d’être. Au contraire la compositrice, par la virtuosité canalisée de son chant, lorgne aujourd’hui vers le shamanisme d’une Aldous Harding. Est-ce possible ? Non, bien sûr ! Amis celtiques et new age, rassurez-vous : le nouveau Austra ressemble aux précédents – en plus désincarné.

Feel It Break, en 2011, détenait une fêlure, un laisser-aller qui permettait l’identification. La voix elle-même, l’une des plus expressives de l’époque, ne succombait jamais, ou si peu, au perfectionnisme glacial. En 2020, comme déjà en 2017 avec l’inégal Future Politics, l’expressif est devenu excessif. HiRUDiN ne croit guère en ces vacillements, ces douces imperfections qui permettent souvent à une grosse production de conserver un pouvoir terrestre. L’album colmate chaque brèche, chaque ligne de fuite, toute possibilité d’évasion, pour se cramponner à une certaine idée de « rigueur technique ».

Car effectivement, HiRUDiN, d’un point de vue formel, propose une carrosserie rutilante : chaque instrument est convenablement à sa bonne place, l’électro-pop se veut « olympique » mais pas trop quand même, le chant de Stelmanis s’offre de nouvelles escalades vocales, deux interludes classiques sont présents afin d’aérer l’ensemble… Mais sans âme, sans vie à l’ouvrage – le comble pour un disque qui aborde les difficultés des relations intimes.

Austra vient de tomber dans un piège qui guettait ses précédentes productions : forcer l’ambition jusqu’à en faire la seule préoccupation, l’unique sujet de l’œuvre. Katie Stelmanis s’écoute chanter. L’auditeur, qui se sent de trop, préfère s’éclipser – sur la pointe des pieds pour ne pas déranger la vocaliste en plein travail.

Tracklist
01. Anywayz
02. All I Wanted
03. How Did You Know?
04. Your Family
05. Risk It
06. Interlude i
07. It’s Amazing
08. Mountain Baby (feat. Cecile Believe)
09. I Am Not Waiting
10. Interlude ii
11. Messiah
Ecouter Austra - HiRUDiN

Liens
Mots-clés de cet article
, ,
Ecrits aussi par Jean Thooris

Beabadoobee / Fake It Flowers
[Dirty Hit]

Benjamin Berton, dans sa récente chronique consacrée au single Dance With Me des...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *