The Gentleman Losers / Make We Here Our Camp Of Winter
[Sound In Silence]

8.5 Note de l'auteur
8.5

The Gentleman Losers - Make We Here Our Camp Of WinterIl y a treize ans (déjà) que nous avons croisé pour la première fois The Gentleman Losers. Sorti sur Büro, le sous-label britannique de City Centre Offices, ce premier album est longtemps resté un compagnon précieux pour ces longs moments étendu dans le noir, perdu dans nos souvenirs. La musique des frères Kuukka, Samu et Ville, invite à la rêverie, à l’abandon, au « lâcher prise », à la fois douce et entêtée comme le clapotis sur la coque de notre intimité. Les Finlandais nous emmènent enfin de nouveau en voyage avec un quatrième album Make We Here Our Camp Of Winter qui parait sur Sound In Silence (merci encore à toi, George Mastrokostas pour ce travail d’artisanat d’art !). Les frangins l’ont composé au fil de l’été dernier, dans un chalet au bord d’un lac du sud de la Finlande, laissant filer l’inspiration à son gré, sans destination prédéterminée – au contraire de Permanently Midnight (Grainy Records – 2017) qui leur avait pris des années à accoucher. Il n’en faut guère plus pour que notre imagination fasse le reste.

Les huit nouvelles pièces de The Gentleman Losers s’affranchissent des limites : elles transgressent les frontières et s’immiscent dans les pensées. Les mélodies flottantes bercent l’auditeur, pour peu qu’il accepte d’oublier son environnement, son quotidien, sa pudeur crâne. Un motif de guitare ondulant se reflète dans un miroir de glace de synthétiseurs analogiques, une ligne de basse vibrante se mêle à un beat électronique hypnotique. Mélangeant des équipements vintage à une production moderne, le duo parvient à jouer ainsi sur les ambiances, les éléments se faisant doucereux ou glaciaux. On entend aussi une voix sur Fish Roam In Winter Water, mais ces mots égrenés de façon mécanique incitent vite à s’éloigner de l’humanité. Petits sommets de cet album qui offre un paysage de douces collines, Kingdom Of The Wind est une merveille digne des meilleurs Pan American / Labradford ou Loscil, alors que Book Of Leaves évoque Lanterna, au comble de la tourmente. Vertigineux.

Il y a bien peu de chance que la musique de The Gentleman Losers se fasse entendre dans le tumulte général. Pourtant, elle a indéniablement des vertus méditatives qui pourraient ramener l’Homme à la raison.

Tracklist
01. Shelter From The Rain
02. Make We Here Our Camp Of Winter
03. Book Of Leaves
04. Always Crashing On The Same Wave
05. Fish Roam In Winter Water
06. Turning To Gold
07. Kingdom Of The Wind
08. Bend Low, Sweet Branch, Bend Low
Écouter The Gentleman Losers - Make We Here Our Camp Of Winter

Liens
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Pale Honey is back !

Où il s’agit de fidélité en musique comme en amour. Tombés sous...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *