Andre 3000 / New Blue Sun
[Epic Records]

1.8 Note de l'auteur
1.8

Andre 3000 - New Blue SunIl y a un côté un peu flippant dans le fait qu’Andre 3000 (aka André Benjamin) se change, du jour au lendemain (disons qu’il lui aura fallu quelque chose comme… 15 ans pour ça) en un compositeur pour flûte à bec, engagé à un niveau d’expérimentation digne de Sufjan Stevens ou Scott Walker. Nous qui trouvons assez cool par ailleurs les œuvres pour flûte de Debussy (très très bien) ou celles de Gabriel Fauré, voire les passages flûtés de Jethro Tull ou de Herbie Mann, on était pas super prêts à ce qu’un des rappeurs les plus doués de sa génération avec OutKast prenne un tel virage et ouvre avec ce geste un nouvel horizon de conversion pour les musiciens contemporains. On se serait bien foutu de sa tronche si cela avait été un disque de Kanye West mais là, avec ces huit titres à rallonge et bavards, ses sonorités new age et son côté WTF résolument contré par des interviews pleines d’intelligence et de sincérité sur la voie du samouraï rap, on ne peut que crier au génie postmoderne et à la révolution à venir, un peu dans les mêmes termes que lorsque Micheline Dax avait entrepris de rénover l’art du sifflement en revisitant le thème du Parrain, la Vie en Rose ou encore Over The Rainbow.

On se souviendra dans trente ans que cet enfoiré d’Andre 3000 a envoyé à la face du monde l’album le plus flûté de la décennie. Au programme, il y a de la flûte maya, de la flûte à bec (jouée comme au collège), de la flûte de Pan, de la flûte à flûte, quelques autres instruments à vent, de la flûte en bois, de la flûte en bambou et des notes de synthé ou de clavier, quelques sons électroniques qui égaient les morceaux (façon The Antlers sans chanteur au cube) et donnent l’impression que vous faites un trip aux champignons au rayon casse-tête de Nature & Découvertes (titre 2) ou que vous n’auriez pas dû sniffer de trop près le quinoa de Bolivie au rayon des céréales en vrac du Fenouil.

On ne peut pas vraiment dire que ce disque soit désagréable à l’écoute (on aime bien le morceau That Night In Hawaï… et aussi l’excellent Ants To You, Gods To Who?, qui est assez planant et bref), ni même qu’on veuille prendre le risque de passer pour d’affreux conservateurs qui avons raté raté raté le train de la modernité. On avait rien entendu de tel depuis une reprise des Maîtres de Joujouka par un big band péruvien sur la ligne 7 du métro parisien.

Non, New Blue Sun est un chouette album qu’on peut écouter une ou deux fois sans doute mais qui nous semble disons très très loin de faire avancer le schmilblick comme le I Hear A New World de Joe Meek, par exemple, le Stigmata de Martin Rev ou n’importe quelle rognure d’ongles de Brian Eno et Robert Fripp. Au risque de se planter et de passer pour des glands incultes, et sans s’en prendre à la liberté infinie du créateur de proposer ce qui lui semble à un instant t la chose la plus authentique, sincère et utile qu’il puisse produire et offrir au monde, ce New Blue Sun a tout d’une bonne grosse arnaque de 1h27 (on passe même sur le titre du morceau 6 qui associe par une symétrie abracadabrantesque des « leaders spirituels » et des serial-killers), confortable, relaxante et belle à sa manière.

Sortir un tel disque n’a rien de courageux ou d’audacieux dans la société de la surprise et du geste qui nous abrite. C’est un mouvement qui montre (mais on le savait depuis l’avènement de l’art moderne) que, pour les stars internationales de ce calibre, tout est permis et source de commentaires. Vous aimez la flûte ? Vous aimez Phil Collins ? Andre 3000 est enfin libre.

PS1 : le premier qui commente en disant qu’il ne faut pas se laisser enfermer dans une case a une soufflette…
PS2 : il y a une édition spéciale en 3 Lps pour celles et ceux qui veulent.

Tracklist
01. I swear, I Really Wanted To Make A “Rap” Album But This Is Literally The Way The Wind Blew Me This Time
02. The Slang Word P(*)ssy Rolls Off The Tongue With Far Better Ease Than The Proper Word Vagina . Do You Agree?
03. That Night In Hawaii When I Turned Into A Panther And Started Making These Low Register Purring Tones That I Couldn’t Control … Sh¥t Was Wild
04. BuyPoloDisorder’s Daughter Wears A 3000™ Button Down Embroidered
05. Ninety Three ‘Til Infinity And Beyoncé
06. Ghandi, Dalai Lama, Your Lord & Savior J.C. / Bundy, Jeffrey Dahmer, And John Wayne Gacy
07. Ants To You, Gods To Who ?
08. Dreams Once Buried Beneath The Dungeon Floor Slowly Sprout Into Undying Gardens
Écouter Andre 3000 - New Blue Sun

Liens
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
EVENEMENT LIVE: Morrissey inaugure à Vegas une petite moitié de Bonfire of Teenagers
C’est du presque jamais vu à ce niveau-là. Morrissey avait promis de...
Lire la suite
Join the Conversation

2 Comments

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *