Apollo Brown et Planet Asia bouffent de l’anchois 5 étoiles

Apollo Brown - AnchoviesApollo Brown passe en mode silencieux et beats feutrés pour lancer cet album (le gars carbure à un projet par an minimum depuis quelques temps) écrit et interprété en lien avec le MC de Fresno cultissime Planet Asia. Entre le précédent extrait Dalaï Lama Slang et celui-ci, The Aura, on s’attend à ce que Anchovies (anchois, oui, terme qui doit désigner un second degré qu’on a pas capté encore), sorti le 25 août (mais qu’on a pas encore écouté en entier), soit l’un des fleurons de la rentrée chez Mello Music Group et surtout l’un des albums hip hop soft les plus intéressants de l’année.

Le MC de Détroit est passé maître depuis quelques années dans ces collaborations de prestige. Après Skyzoo dont on avait causé l’an dernier, ou Guilty Simpson, c’est Planet Asia qui a droit au traitement spécial VIP. Pour l’occasion, Apollo Brown a quelque peu abandonné sa légendaire puissance de feu rythmique pour confectionner des ambiances chaleureuses et nocturnes, minimalistes, propices à la rêverie et à l’application apaisante du flow West Coast de l’ancien Cali Agents. Sans surprise, on retrouvera sur cet album, outre le featuring de Willie The Kid révélé sur le précédent morceau, quelques figures connues comme Guilty Simpson justement et surtout TriState qui fait partie du groupe de Planet Asia, Durag Dynasty.

Pour le reste, on ne sait pas trop à quoi s’attendre si ce n’est que le standard risque d’être fixé assez haut sur ce projet.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

FORM appuie sur la détente avec Trigger, son nouveau clip

Auteurs d’un beau premier EP, Underwater, il y a un peu plus...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *