Beach Fossils au piano : l’amour peut-il rendre le fan sourd ?

Beach Fossils par Andrew CignaDès ses premiers enregistrements, Beach Fossils a fait chavirer le cœur des fans de pop mélancolique à guitares, démontrant en une dizaine d’années ponctuées de trois albums une faculté hors pair à combiner ligne claire et ambiance cotonneuse, énergie du désespoir et rêverie apaisante. Avec ses acolytes, Dustin Payseur est de ces songwriters capables de bâtir, tout à la fois, un tube fédérateur à faire frétiller un expert-comptable en plein calcul de TVA sur marge et une mélodie poisseuse à foutre le cafard au vainqueur de l’Euromillion.

Pour autant, les génies sont capables d’avoir des faiblesses. Et indéniablement, reprendre “au piano” ses propres compositions n’est pas la meilleure idée de Dustin Payseur. On pourrait presque dire qu’en matière discographique, c’est la plus mauvaise. Car si seulement ce n’était qu’au piano, on aurait pu faire preuve d’indulgence. Mais, il suffira d’écouter la nouvelle version de This Year, propulsé en guise de single, pour comprendre que l’Américain a pris le parti de plomber ses compositions d’arrangements jazzy dont un saxophone omniprésent et de l’affubler d’horribles oripeaux de cabaret. Ô certes, les mélodies surnagent dans ce brouet sirupeux, mais là où une relecture acoustique au plus près de l’os aurait permis d’en souligner les qualités intrinsèques, le ton emphatique et artificiel de l’interprétation réduit à néant la magie des mélodies et des échappées instrumentales.

The Other Side of Life paraitra le 19 Novembre 2021 sur Bayonet, mais peut-être que d’ici là Beach Fossils aura réussi à placer l’une de ces relectures dans la BO d’une mauvaise série télévision où il y a toujours la même scène plaçant les héros fatigués (médecins ou flics) dans un bar new-yorkais avec un groupe en arrière-plan qui cachetonne sur scène comme d’autres accomplissent leur turbin quotidien.

Crédit photo : Andrew Cigna.


close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
,
Ecrit par
Plus d'articles de Denis
Manuel Bienvenu / Amanuma
[Sphère France]
Sur l’étagère, peu d’albums peuvent prétendre trôner à côté de ceux de...
Lire la suite
Join the Conversation

1 Comment

  1. says: Alaph Asant

    Non (en réponse au titre de l’article). Et pourtant, j’adore Somersault qui est un ovni de pop indie à guitare mélodique avec flûte, violons, hautbois, saxophone etc…

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *