Captured Tracks signe des B Boys

B BoysChantre des guitares jangly, Mike Sniper ? Oui probablement, sinon le patron de Captured Tracks n’aurait pas signé Mac DeMarco, Beach Fossils, Craft Spells, Wild Nothing et compagnie. Mais il n’y a pas que ça dans l’auberge new-yorkaise : il y a bel écart entre les gentils hippies Widowspeak, avec oripeaux et plumes de rigueur, et la fureur autodestructrice de The Soft Moon.

Reste quand même que le premier morceau de B Boys, leur nouvelle signature donc, ouvre encore une nouvelle porte. Get A Grip est le genre de brûlot imparable, craché d’une morgue implacable – et ce pont après la 2éme minute est juste une tuerie imparable. Les trois garçons défouraillent sévère, à grand coup de riffs de gratte sur une rythmique binaire, la chanson titube dans les multiples carambolages. On se croirait dans un club bondé d’un quartier prolo du Nord de Angleterre au milieu des années quatre-vingt. Ca pogote, ça sent la sueur, la bière tiède et la baston. Jouissif au plus haut point.

On va donc guetter impatiemment l’annonce d’une sortie plus consistante de ces B Boys.

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Petite Noir nous invite à la maison

Petite Noir est un drôle d’oiseau. On aura beau lui cherché une...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *