Yore pas un air de ressemblance ?

Yore - Rakel Mjöll - HawingLe garçon a un CV qui suscite l’attention puisque Callum Brown peut se targuer d’avoir participé à plusieurs groupes dont on chante les louanges régulièrement. Il a notamment joué avec Fews, Ulrika Spacek et Démontré. Et comme il est très prolifique, il a également collaboré au sein de Mint Field et Josefin Ohrn.

Malgré cette activité débordante, il trouve le temps et l’énergie pour développer son projet personnel, Yore. L’Anglais sait jouer d’à peu près tout (batterie, percussions, guitares) et il est capable de produire ses propres compositions. D’ailleurs, il a bâti ses chansons sur son laptop lors des tournées qui l’ont amené à parcourir le monde.

Pour son premier album qui paraîtra le 04 décembre (oui, il faut encor patienter !) via le label américain Flat Five Records, Yore a fait appel à plusieurs chanteuses pour incarner ses états d’âme. Après Katie Drew (White Flowers) sur l’exercice indie-pop à guitares Bon Mot, c’est l’islandaise Rakel Mjöll Leifsdóttir (du trio Dream Wife) qui prête ses charmes au single Hawing façon Kazu de Blonde Redhead.

Belle guitare, chant mutin, ligne de basse métronomique : cette chanson est une petite merveille de bedroom-pop, comme en claque Wild Nothing – ou parfois Deerhunter. Aussi insouciante qu’attachante.


Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Là où ciel et horizon se confondent avec Yellow6

Il serait exagéré de prétendre que toutes les productions de Yellow6 sont...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *