[Clips] – Une playlist de printemps

Si l’évocation des saisons est depuis la nuit des temps l’un des thèmes de prédilection des groupes se revendiquant d’une pop dite « indé », loin derrière l’amour, n’exagérons rien, le printemps reste probablement celle qui les inspire le plus, sans doute parce que le plus souvent, la légèreté du moins apparente de leur musique s’accorde assez bien avec le renouveau qu’apporte le solstice de mars : les garçons sont beaux, les filles jolies, les fleurs poussent et, douceur et lumière revenant, on se sent rapidement d’humeur champêtre et badine, à faire autant que possible abstraction du poids des soucis, et c’est peu dire qu’ils sont de taille pour le second printemps consécutif. Alors en attendant de revoir des sourires, boire des coups en terrasse et écouter de la musique live, tant qu’à faire les 3 à la fois, Sun Burns Out vous propose une petite sélection bourgeonnante pleine de vie et de bonnes vibrations à déguster sans modération.

Rum Tum Tiddles – Are You Wounded?Rum Tum Tiddles – Are You Wounded ?

On commence avec Rum Tum Tiddles, un trio franco-anglais qui avait un peu disparu des radars depuis son premier album de 2011 et qui revient avec ce nouveau single et un album en juin. Are You Wounded ? reprend en quelques jolies minutes la plupart des codes d’une pop printanière et champêtre où la voix haut perchée de Madeleine Mosse se marie joliment avec la pop ligne claire aux accents country-folk de Thomas Bevand et Fred Lambert ; même les handclaps n’ont pas été oubliés. Le clip, en plein air comme il se doit, réhabilite les vieux codes sémaphores internationaux, manière de bien faire comprendre qu’on ne fera jamais mieux qu’une bonne vieille pop classique et universelle. On pense à des Heavenly apaisés ou mieux, à la magnifique Ruth Miller des sous-estimés (et donc forcément un peu mythiques) Po! et on se laisse aller tout à notre félicité à gambader sur les collines verdoyantes.

Le groupe sur Facebook
Le groupe sur Bandcamp
Le groupe sur Discogs

Brisebard – Cul et chaises [Source Phonique]

Cul et Chaises, le premier EP de Brisebard sortira le 22 avril sur le label rémois Source Phonique. Alors que Stereolab racle les fonds de tiroir pour un quatrième volume de ses compilations Switched On qui nous rappelle à quel point le groupe avait réhabilité dans sa second moitié de carrière cette pop sixties entrainante et délurée, Brisebard, soit Alex Labart à peu près seul aux manettes revient sur cet héritage essentiel de l’univers Stereolab-esque (on y ajoutera Monade et Turn On pour être complet) et s’engouffre avec aisance dans la brèche française ouverte il y a un quart de siècle déjà par Tricatel et son gourou Bertrand Burgulat. C’est complétement entêtant, merveilleusement rythmé et délicieusement psychédélique avec ce petit grain de folie supplémentaire, celui qui rend les disques attachants ; celui aussi que l’on attrape le cul entre deux chaises, quand on ne sait pas trop ce qu’on veut, c omme l’illustre la vidéo, toujours printanière, signée par le duo d’artistes Tyterini, quand la jolie rencontre romantique se termine en camisole.

Le groupe sur Facebook
Le groupe sur Bandcamp

Mokassin – The Seaside [Les Disques Tchoc]

Mokassin - The SeasideAprès Reims, direction Marseille où l’appel de la mer et du mistral semble aussi irrésistible que la pop ligne claire de Mokassin qui s’apprête à sortir son premier album courant 2021. Si l’ensemble sonne encore bien référencé, des ainés locaux d’Aline aux premiers Phoenix en passant par les glorieux ancêtres de la ligne claire, Smiths et Biff Bang Pow en tête, il ne faut qu’une écoute pour plonger dans cette méditerranée mutine où les guitares étincellent de mille feux, soutenues par une rythmique sautillante à souhait et un gimmick de synthé juste adorable. Pour qui aime enfiler les clichés comme des perles, The Seaside sera la prochaine bande son parfaite d’une ballade en amoureux les cheveux au vent sur les routes tortueuses de cette belle Provence. Ou Ailleurs.

Le groupe sur Bandcamp
Le groupe sur Facebook

Axolotes Mexicano –Verano En Espiral [Elefant]

Axolotes MexicanoAilleurs, ça pourrait être l’Espagne où les jouvenceaux asturiens d’Axolotes Mexicanos annoncent leur troisième album, :3, avec ce single qui prend un peu d’avance en nous annonçant déjà un été en spirale. Verano En Espiral, véritable tourbillon débordant d’énergie est une pure bombinette punk pop qui file un bon coup de pied au derrière aux conventions et à la morosité. C’est coloré, alcoolisé, bourré de codes kawaï mais aussi de t-shirt du Bauhaus et de guitares à la Wedding Present, le tout bien entendu dans la langue (en)chantante de Cervantes qui colle si bien à l’esprit du label madrilène Eléfant qui n’a, malgré ses trente printemps fêtés l’an passé, aucune peine à se renouveler sans cesse en s’appuyant sur une jeune scène hispanique particulièrement vivace comme le montre le premier volume de la compilation New Adventures In Pop sortie fin février. Aiko El Grupo, Teleclub, Lisasimson ou Chavales sont avec Axolotes Mexicanos les porte-étendards d’une pop débridée, juvénile et résolument moderne, qui, sous leurs abords insouciants ont tous un truc à dire sur le monde d’aujourd’hui. L’Espagne n’en a pas fini avec sa movida.

Le groupe sur Facebook
Le site du label

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
Plus d'articles de Olivier
LANE / Picture of a Century
[Vicious Circle]
Y’a-t-il un mystère LANE ? A bien y réfléchir, cette question vaudrait pour...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *