Nox sert un premier croissant pur piano

Nox - Toi et MoiÇa n’est qu’un petit motif de piano, une petite plage de tout de même quatre minutes et quelques, divinement illustrée d’images en noir et blanc, mais, à sa façon, bien suffisante pour installer une magie tout à elle.

Avec ce Premier Croissant, délicat, cristallin et limpide, le groupe Nox fait son entrée dans le domaine exigeant des pianistes contemporains où l’on côtoie d’ordinaire le grand Akira Kosemura (dont on parlera très prochainement du nouvel album 88 Keys), l’immense (et Français) Quentin Sirjacq et le trop rare James Heather. Venu du rock post-indus et simili-hardcore des excellents Bile Noire dont il ne reste ici des traces de tristesse et de mélancolie, ce premier morceau de Nox marque la conversion confinée de son auteur Lucas Donne au piano solo.

Le premier titre ne dévoile rien de sa technique et sa virtuosité mais s’affirme comme un titre minimaliste d’une grande précision et au charme évocateur. On sait, depuis maintenant assez longtemps, que l’émotion n’est pas proportionnelle au nombre de doigts que l’on utilise pour jouer. C’est ce qu’illustre cette jolie plage montée comme une boucle où le thème principal voyage, circule et rebondit avant de prendre ses distances, comme on le ferait avec un amour disparu ou un souvenir joyeux. Un bonheur ne venant jamais seul, un album (Toi et Moi) est annoncé pour très bientôt sur le label Berlinois Black Verb Records. Et c’est une excellente nouvelle.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Les Simpson S32E19 : Dr Morrissey et Mister Quilloughby

D’abord excité et honoré, le Mozdom est finalement en émoi et offusqué...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *