On n’en aura jamais fini avec Stereolab. Et c’est tant mieux !

Stereolab - Electrically Possessed [Switched On Volume 4] Si Stereolab se sera toute sa carrière durant échiné à répandre sa musique pléthorique sur un maximum de supports, il faut reconnaitre que le groop, dès ses débuts (la première compilation Switched On date de 1992, année de son premier album), a toujours eu dans l’idée de ne pas léser ses nombreux fans passés à côté de sorties rares, hyper limitées voire parfois quasiment inconnues.

Electrically Possessed, soit le Switched On volume 4, sortira donc à la fin du mois de février, de nouveau co-produit par le propre label du groupe, Duophonic UHF et Warp en triple LP et double CD. La compilation reprend le travail là où Aluminium Tunes (le volume 3) s’était arrêté en 1998 et autant vous dire qu’il y avait de la matière même si d’autres sorties rares avaient déjà été regroupées, sur Fab Four Suture en 2006 notamment.

Présentée comme il se doit dans une livrée magnifique, en particulier pour les éditions limitées épuisées en quelques heures seulement, Electrically Possessed revient principalement en 25 titres sur les années 1999 à 2008 en compilant un ep un peu rare et oublié, The First Of The Microbe Hunters, divers « tour singles », quelques morceaux éparpillés sur des compilations mais aussi la collaboration avec notre Brigitte Fontaine nationale pour ce génial Caliméro sixties, lounge et barré à souhait. Que les accros incurables qui connaissent déjà tous les titres de Stereolab se rassurent, 5 véritables inédits figurent également au programme dont deux rescapés des sessions de Mars Audiac Quintet (1994) et Dots and Loops (1998) et un titre écrit pour une autre collaboration avec l’artiste Charles Long à la suite de celle qui avait débouché sur le magnifique ep Music For The Amorphous Body Study Center en 1995.

Si le groop, comme d’autres, racle les fonds de tiroir et surfe sur sa légende à coup de rééditions et de tournées de reformation dans un entre-deux un peu flou entre, les travaux solo ou collaboratifs de Laetitia Sadier et les albums intéressants mais inégaux de Cavern Of Anti-Matter, le nouveau groupe de Tim Gane avec son vieux compère Joe Dilworth de Th’Faith Healers, force est de constater que les compilations Switched On n’ont jamais déçu et s’avèrent toujours très cohérentes et absolument indispensables pour tout fan qui se respecte.

Stereolab – Calimero avec Brigitte Fontaine


close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.
En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Ecrit par
Ecrits aussi par Olivier

Ski Saigon / Sees The Albatross
[Too Good To Be True Records]

La légende du Phénix a de beaux jours devant elle, surtout lorsqu’elle...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *