EZTV / Calling Out
[Captured Tracks / Differ-Ant]

EZTV Calling OutL’écoute de Calling Out, le premier album EZTV, commence fort bien avec un quarté de chansons gentiment dilettantes. On retrouve immédiatement chez les nouveaux chouchous de Captured Tracks la même dégaine débonnaire qui séduit chez les autres artistes hébergés par le label new-yorkais. Les guitares s’étourdissent dans des effets tournoyants, la voix nonchalante flotte souvent dans un équilibre instable. Ezra Tenenbaum, auteur-compositeur-chanteur-guitariste qui a démarré cette aventure en solo, pourrait être le petit frère d’Alex Calder, le cousin de Nic Hessler, un pote de Donovan Blanc ou un élève de Tim Cohen (The Fresh & Onlys). Avec l’aide de Shane O’Connell à la basse et Michael Stasiak (qui officiait auparavant à la batterie au sein de Widowspeak), Ezra s’applique à écrire de petites chansons pop, simples et évidentes, sans trop en faire niveau arrangements et production (assurée par Jarvis Taveniere de Woods… comme une palanquée d’albums parus récemment). A tel point qu’on s’étonne qu’un groupe si jeune manque à ce point de fougue et d’audace.

Les chansons défilent sur un mid-tempo confortable, empruntant les voies de contournement plutôt que d’affronter les ascensions plus accidentées et périlleuses. Quand arrive Soft Tension, on salue l’influence croisée de Teenage Fan Club et d’Orange Juice sur tout un pan de la jeunesse américaine, après avoir pointé les évidentes références aux patriarches américains Big Star et The Posies. Impossible de blâmer le trio sur ce seul motif et de dénigrer ce premier album sans prétention alors qu’on est capable de s’enticher par ailleurs d’artistes guère plus originaux et novateurs. Ce qui est dommage en revanche, c’est que dès la moitié de l’album, EZTV a déjà récité tout ce qu’il savait, certes avec facilité et une certaine assurance crâne, mais sans convaincre de la sincérité du propos. Calling Out ne manque pas de qualité, mais souffre de l’absence de ce petit supplément d’âme qui fait la différence chez leurs voisins de pallier DIIV ou Beach Fossils.

Tracklist
01. Bury Your Heart
02. Pretty Torn Up
03. The Light
04. Hard To Believe
05. Everything Was Changing
06. Soft Tension
07. Dust In The Sky
08. Blue Buzz
09. Trampoline
10. There Goes My Girl
11. Long Way To Go
12. That’s Where You Belong
Écouter EZTV - Calling Out

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Oso Oso : à l’Ouest rien de nouveau

Si tant est qu’on apprécie la pop américaine à guitares, élastique et...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *