Jehnny Beth & Johnny Hostile / XY Chelsea Original Soundtrack
[Pop Noire]

6 Note de l'auteur
6

Jehnny Beth & Johnny Hostile - XY Chelsea Original ScoreSortie en double LP sur le label de ses auteurs, cette bande son est une curiosité. Elle n’illustre pas un film à proprement parler mais plus un documentaire consacré à la célèbre lanceuse d’alerte Chelsea Manning. Le réalisateur Tim Hawkins, qui suivait leurs travaux depuis longtemps, a sollicité directement Jehnny Beth et son comparse Johnny Hostile (plus connus dans les milieux indé en tant que chanteuse et producteur des Savages) pour se prêter à l’exercice, lesquels ont mis à profit des années et des années de pratique instrumentale et d’exercices pour composer une BO troublante et globalement réussie, même si à des années-lumière de leurs travaux habituels.

Il y a plusieurs façons de composer une bande originale pour un film. Certains s’approchent de la paraphrase en se contentant d’illustrer les images avec des morceaux de musique qui disent peu ou prou la même chose. D’autres font à peu près le contraire. Un certain nombre dont font partie Johnny Hostile et Jehnny Beth semblent garder les yeux ouverts tout du long et exprimer, à travers leur musique, les questionnements et les interrogations qui les traversent. C’est la confrontation au mystère Chelsea Manning qui fait le lien ici et occupe tout l’espace sonore, comme si toutes les pièces visaient à interroger son visage, son regard et par là-même son étrange héroïsme. Pour ceux qui ne s’en souviendraient plus, Chelsea Manning a transmis en 2010 à Wikileaks des documents militaires classés secret défense dénonçant les bavures et les ratés de l’armée américaine pendant la guerre en Afghanistan et en Irak. Trois ans plus tard, l’ancien militaire est condamné à 35 ans de prison, verdict qu’il/elle accueille en communiquant sur sa décision de changer de sexe. En 2017, Bradley Manning disparaît au profit de Chelsea Manning, laquelle finit libérée par Barack Obama, sept ans après son arrestation. C’est d’ailleurs à sa libération que démarre le reportage. Elle sera de nouveau emprisonnée deux mois en 2019 pour avoir refusé de témoigner contre WikiLeaks.

Étrange destin que celui de cet homme devenu femme au cœur de diverses interrogations mêlées : y a-t-il eu trahison nationale ? Chelsea a-t-elle fait son devoir ou fait preuve de déloyauté envers son pays ? Où est la place de l’intime là-dedans ? Autant de questions que le réalisateur Tom Hawkins choisit de traiter avec énormément de bienveillance et d’attention portées à son sujet et qu’on retrouve dans la musique caressante et illustrative de Jehnny Beth et Johnny Hostile. La BO est composée de pièces gentiment électro, soutenues par un souffle organique réel, qui confère à l’ensemble un cachet assez extraordinaire et une forme d’aura mystérieuse. Celle-ci s’exprime à la perfection dans des pièces insondables comme le beau Coming Out Trans, composition minimaliste et qui, en deux minutes et trente secondes, décrit à la perfection le trouble de l’identité qui vacille et s’affirme à la fois. La BO renvoie globalement un sentiment d’inquiétude et d’angoisse qui s’exprime souvent de manière sourde et insidieuse à l’image de Flying Out of Kansas ou du plus lumineux It Took A Miracle. Les progressions composées par le duo ne sont ni virevoltantes, ni particulièrement spectaculaires mais apportent une touche de sacré et de solennité au parcours de Manning.

La BO est subtile, précise et souvent suggestive. Elle joue beaucoup sur les ambiances et travaille en permanence dans une économie d’effets volontaire qui, lorsqu’on l’écoute sans les images, peut ennuyer un tantinet. Il y a quelques exceptions à l’atonie globale, comme le chouette Pre-Court Sentence, le léger Intelligent Analyst ou encore la petite minute aérienne offerte par Trauma. Cette musique qui agit merveilleusement bien dans le contexte du documentaire est un peu moins forte lorsqu’on la détache de son sujet. Il faut attendre Running for Senate pour qu’apparaisse un morceau uptempo, ce qui, sur 25 plages, est particulièrement osé pour maintenir l’attention et l’intérêt. Johny Hostile et Jehnny Beth auraient sans doute pu emmener leur musique dans des variations plus intenses mais il est probable que leurs illustrations sonores visaient à rester en phase avec la vision mélancolique et ultra-respectueuse de Manning du réalisateur. La contribution de Hawkins tend à magnifier le rôle de Manning tout en restant aux portes de ce qui fait sa complexité. La BO des Savages suggère qu’il y a ici, au cœur de l’affaire, un problème d’incommunicabilité, propre au sujet et à ce qu’il véhicule, qui reste inabordé et intact au moment de refermer l’album. Est-ce la même parole qui s’exprime pour dénoncer, alerter et annoncer qu’elle change de sexe ? Est-ce le même processus de mise en branle ? Il est probable que les deux sujets n’ont rien à voir et que la dissociation de la parole qui alerte et de celle qui transforme sont deux entités distinctes. C’est là que réside le secret.

On eut aimé que le documentaire et la BO qui l’accompagnent aillent chercher plus loin. En l’état, la BO est intéressante et brille de ce charme abscond et surfait des créations auxquelles on ne comprend pas tout mais dont la vérité est souvent plus petite que les moyens qu’on déploie pour la protéger.

Tracklist
01. Intro
02. Phone Call
03. Commutation Obama
04. Prison Break
05. Flying Out of Kansas
06. It Took A Miracle
07. Enlistment
08. Coming Out Trans
09. Flashback
10. It Might Actually Change Something
11. Pre-court sentence
12. New York
13. Intelligent Analyst
14. Lisa’s Theme
15. Haunted
16. Icon
17. War Requiem
18. Mother’s Theme
19. Coming of Age
20. Trauma
21. New Administration
22. Fighting Back
23. Running for Senate
24. Alt Right
25. Night Drive
26. Let It Out
Ecouter Jehnny Beth & Johnny Hostile - XY Chelsea Original Soundtrack

Liens
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Human Don’t Be Angry / Guitar Variations
[Around7Corners Records]

Entamée comme une expérience nostalgique et poétique tournée vers la musique des...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *