Le Naufrage de Lenparrot

Lenparrot NaufrageVoix contrite et ambiance mystique : la vidéo qui accompagne Dévot (réalisée par Elsa & Johanna qui ont déjà clippé Rhum For Pauline et dont le style photographique peut évoquer Martin Parr) colle à merveille à l’univers de Lenparrot. Le Nantais aime bien ces univers bizarres, hors du temps et en même temps très référencés, où tout semble étrange dans un univers paisible. Ce parti pris visuel répond à sa musique, androgyne avec cette voix haut perché et une instrumentation électronique ultra minimale.

Sur ce second EP, baptisé Naufrage, et qui parait de nouveau pour la structure Atelier Ciseaux, Lenparrot assoie son style, comme une sorte d’avatar dubstep qui aurait éclot au milieu des 70’s – ou inversement, un rêve coloré et suranné se déroulant au milieu d’un sous-sol flippant de l’Est londonien. On pourrait imaginer que c’est James Blake qui se lance dans une reprise de François De Roubaix avec pour tout arme un laptop.

Le disque est disponible en vinyle, édition limitée à 300 exemplaires (avec coupon mp3). Il contient cinq nouvelles chansons (dont une collaboration avec Julien Gasc, le leader d’Aquaserge, ce qui reflète bien les filiations ici à l’œuvre). Et comme Atelier Ciseaux fait bien les choses, la face B reprend en intégralité Aquoibonis, son premier EP de l’an dernier.

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Un nouvel album sans Foals de goût ?

Après avoir fait le buzz avec l’un des albums les plus excitants...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *