Loved Ones / Harness
[Blood Records / Rough Trade]

7.5 Note de l'auteur
7.5

Loved Ones / HarnesLa nouvelle sensation du moment Outre-Manche, (qui peut, certes, être de très courte durée chez les versatiles Britanniques) s’appelle Loved Ones. Malgré ce nom qui prête à confusion avec un combo punk américain, un obscure groupe australien des 80’s et pas moins de 50 (!!) autres formations référencées dans les bases de données, « ce » Loved Ones se voit encensé par les mastodontes de la presse qui savent si bien faire et défaire les modes. L’influent disquaire Rough Trade a d’ailleurs sélectionné Harness comme l’un des meilleurs albums du moment et le quatuor a assuré les premières parties de Minor Victories et Django Django. Tant de bruit pour écrire une success-story à l’anglaise attise forcément la curiosité et les appétits (Mute a d’ailleurs récupéré le groupe en édition).

Mais effectivement, il y a lieu de s’enthousiasmer pour ces quatre gars de Liverpool à la seule écoute de Without Face ou encore End Of An Error, expédiés sur la toile pour attiser le chaland. Les références pourront filer bon train, sans qu’aucune ne soit vraiment probante et déterminante : la vérité doit être admise, on pourrait citer mille et un noms mais aucun ne permettrait de cerner vraiment la puissance mélodique qui se dégage de ce second album (le groupe a réalisé par ses propres moyens un premier effort, The Merry Monarch, passé sous les radars par ici). Si, il y en a un qui ne doit pas se remettre de voir que d’autres décochent la lune avec une formule qu’il a lui-même développé depuis des années sans rencontrer le succès : Dan Carney. Car Loved Ones présente plus d’une ressemblance avec Dark Captain Light Captain / Astronauts, tant pour le chant de Nik Glover haut perché, émotif et fervent, que pour ce piano essoufflé qui tient les compositions ou encore ces embardées de batterie pour dynamiser le tout. Loved Ones chemine entre ballades emportées et mid-tempo plombés : jamais plombées mais toujours mélancoliques, les chansons refusent de céder à une anxiété sous-jacente. Si, du point de vue de la forme, tout ici est le fruit d’une longue ascendance, dans le fonds, Harness reflète l’ambiance du moment.

Loved Ones – End of an Error

Tracklist
01. Certain Things Last
02. Cartridge
03. Suzanne Vega
04. Without Face
05. Sprinter
06. Dagger
07. Monitors
08. End of an Error
09. All This Matter
10. One Big Kiss
11. Sudden Dip
Ecouter Loved Ones - Harnes

Liens
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Pale Honey is back !

Où il s’agit de fidélité en musique comme en amour. Tombés sous...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *