Le messie est de retour, il se nomme Ryley Walker

Ryley Walker - Golden Sings That Have Been SungLe jeune homme s’use les doigts sur les cordes de sa guitare sèche depuis 2011, mais ce n’est qu’en 2015 que le talent de Ryley Walker a éclaté au grand jour, grâce à la parution de Primrose Green sur Dead Oceans qui mit le paquet pour lui offrir un plan promotionnel à la hauteur (ce qui n’est pas toujours le cas quand on sait que quelques groupes figurant au roster du groupe Secretly Canadian n’ont pas eu cette chance-là). Avec ses fringues seventies et son air de poète, il n’était de toute façon pas bien difficile de vendre l’Américain comme le successeur de Nick Drake en jouant sur la même esthétique. Ainsi, Ryley Walker sortit de l’anonymat de sa chambre, Robert Plant en personne l’adoubant même même, en clamant haut et fort être fan du garçon.

Du coup, on attend de pied ferme celui que tout le monde présente comme le digne héritier d’un pan monumental de la musique des 70’s. Et force est de reconnaître que le premier extrait de Golden Sings That Have Been Sung qui paraitra le 19 août sur Dead Oceans nous laisse bouche bée. On n’a rien entendu d’aussi inventif et sensible dans ce genre pourtant archi rebattu depuis l’insurpassable (ou du moins, jusqu’à présent insurpassé) album Eurêka de Jim O’Rourke (Drag City – 1999) pour la liberté formelle et le premier album solo de Sam Prekop, le chanteur de The Sea & Cake (1999, également) pour la mélodie radieuse. Ce bourreau de travail qui ne cesse de composer et parcours le monde insatiablement pour faire partager sa musique sur scène a profité d’un séjour à Chicago pour s’adjoindre l’aide bienveillante de Jeff Parker (guitariste de Tortoise – entre autres) et enregistrer avec LeRoy Bach (Joan Of Arc, ex-Wilco). Autant dire que sur The Halfwit In Me, ça tricote sur le manche avec maestria et les arrangements sont renversants.

En attendant la suite, business is business, vous pouvez précommander via le label l’une des multiples versions de l’album, dont une jolie double version vinyle aux couleurs bonbons.

Tracklist
01. The Halfwit In Me
02. A Choir Apart
03. Funny Thing She Said
04. Sullen Mind
05. I Will Ask You Twice
06. The Roundabout
07. The Great And Undecided
08. Age Old Tale
Liens
Précommander l’album de Ryley Walker sur le site de Dead Oceans
Le site de Ryley Walker
Ryley Walker sur Facebook
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Avec Bambara, il y a urgence, mais il faut attendre

Au milieu des groupes interchangeables, des hipsters policés, des suiveurs sans âme,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *