Motorama relance le Dialogues en octobre

Motorama - DialoguesDix titres pour sortir de la Poverty de l’an passé et ouvrir à nouveau le Dialogue(s). Les jeux de mots fleurissent, plus foireux les uns que les autres, pour emballer la nouvelle du jour qui tient en une ligne : Motorama revient avec un nouvel album chez Talitres qui sortira le 21 octobre. Cela s’appelle donc Dialogues et il y a un trailer qui, pour le moment, donne le ton ainsi qu’une liste des titres. A vue de nez (à défaut d’oreilles), le groupe de Vlad Parshin devrait évoluer dans les mêmes eaux cold wave et post-punk qu’à l’ordinaire. En attendant, Motorama continue de parcourir le monde pour faire connaître sa musique et c’est très bien ainsi. Les disques suivent, les EPs, signe que le groupe est toujours soutenu par une immense vigueur créative. Là aussi, pourvu que ça dure.

Comme souvent, le groupe de Rostov Sur le Don (combien de papiers sur le “groupe de Manchester né en Russie”?) qui avait fait sensation avec Calendar, en 2012, est en train tranquillement de trouver une place (de notaire) au sein du somptueux mobilier indie. La presse (méchante presse) s’est malheureusement habituée à l’excellence de ses sorties. La musique du groupe ne devrait pourtant jamais lasser, jamais susciter cette indifférence polie qui découle de l’habitude, tant le rock de Parshin et des siens reste animé par une flamme intacte, une énergie sombre et glaciale, une excitation redoutable. Hard Times, Sign, Loneliness, Above The Clouds, Deep, Someone Is Missed, Reflection. Les titres des chansons à venir trahissent la constance, la manière dont le groupe russe est hanté par les mêmes thèmes, les mêmes absences, les mêmes fantômes. La pochette de l’album est en noir et blanc, magnifique, à gros grain, floue et élégante à souhait. Le 21 octobre, on ne voudrait donner notre place à personne.

Tracklist
01. Hard Times
02. Tell Me
03. Sign –
04. Loneliness
05. Above The Clouds
06. I See You
07. Deep
08. Someone Is Missed
09. Reflection
10. By Your Side
Liens
Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Pierre Lemarchand / Nico The End…
[Discogonie]

L’histoire démarre le 1er juin 1974 sur la scène du Rainbow Theatre...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *