Noah Yorke, le fils de Thom, sort un extrait de son premier EP soigné (mais pas ouf)

Noah Yorke - Cerebral KeyNoah Yorke, fils de Thom et de l’artiste Rachel Owen, malheureusement décédée d’un cancer en 2016 un an après la séparation d’avec le leader de Radiohead, avait fait sa première apparition musicale en faisant l’appoint en 2018 sur quelques titres du groupe de papa, avant de se produire avec un groupe appelé Hex Girlfriend. Après un premier premier single l’année suivante sous ce nouveau patronyme de Noah Yorke, intitulé Trying Too Hard, le jeune homme (il a 22 ans) a très vite été catalogué comme un jumeau en falsetto de son paternel dont il semble copier les mélodies vocales et la manière de se plaindre en chanson. Évoluant dans un territoire vocal assez proche, mais jusqu’ici beaucoup moins riche ( et surtout sans un bon groupe pour étendre ses musiques), Noah Yorke n’animera sûrement pas vos événements familiaux, tant il dégage de tristesse et de mélancolie.

Son premier EP véritable sort ces jours-ci et s’intitule, comme sa chanson étendard, Cerebral Key. Le morceau fait évidemment un peu penser, parce qu’on est au courant de sa filiation, et parce que c’est sans doute son timbre naturel, au chant paternel une fois encore, mais la chanson n’a pas grand chose à voir avec la musique de Radiohead. L’influence est jazzy, portée par l’association d’un saxo et d’un piano sans grande originalité mais agréable à l’oreille. La balade est plaisante et pas inoubliable. Le texte n’en dit pas beaucoup plus décrivant une situation assez abstraite de détresse avec un vocabulaire plutôt passe-partout et d’inspiration onirique. « He lost himself inside a dream/ Nobody was sure what it was supposed to be. It’s clear as day / Just need some time and I’m not afraid. »

Pour une entrée en matière, on a vu mieux mais il vaut mieux y aller piano que de vouloir casser la baraque d’emblée. On verra si la suite a plus d’intérêt que cette entrée en matière timide et soignée qui n’arrive pas à la cheville d’une face B ou C de The Antlerspour rester dans des signatures vocales similaires.

Pour l’anecdote, Noah avait signé en décembre dernier un morceau avec le fils d’un des membres d’Iron Maiden. Et c’était pas beaucoup mieux ni moins bien. Red Skies.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Clip du mois : Jean-Louis Murat confirme un retour pop
Avec sa pochette rayonnante, électrique et rose, possible que Baby Love soit...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *