Oh, CMON baby, come on !

CMON - Confusing Mix of NationsPour cette ligne de basse introductive, cette boucle de guitare entêtante et ce break, ô oui, ce break qui donne des fourmis dans les jambes et fait lever les bras en même temps que le regard se porte alternativement du dancefloor et la boule à facettes, il y a fort à parier que le premier album de CMON illuminera notre printemps. Car Coo, le premier single extrait de Confusing Mix of Nations (à paraître le 3 avril via Mexican Summer) est un tube imparable, jouissif, addictif.

Même si Josh Da Costa et Jamen Whitelock peuvent se targuer d’avoir œuvré auparavant au sein de Regal Degal qui aurait écumé les clubs avec un certain succès, CMON a tout du newcomer dont on risque de s’enticher dans les prochaines semaines – et pour un moment. Parce que ces deux-là savent magnifier la mélancolie avec la malice de vrais-faux slackers. Tout parait facile comme sur leur second single Zoo, poisseux comme”une nuit pluvieuse à Los Angeles”. Difficile de raison garder lorsque le groupe sait trousser une mélodie en forme de kaléidoscope dans lequel on peut projeter les images de notre propre vie.


Les sorties d’avril 2020

Mots-clés de cet article
, , , ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Close Talker traverse enfin l’Atlantique

Close Talker par Ben Giesbrecht Comme on doit à Sinnbus quelques belles...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *