PIL destination End of World et une tournée

PIL - End of World Tour

Quelques jours après le décès de Nora Forster, l’épouse de longue date du chanteur John Lydon, Public Image Limited confirme dans un communiqué de presse la sortie de son 11ème album studio. Celui-ci, End of World, sortira le 11 août et sera suivi d’une tournée d’une quarantaine de dates dont au moins deux en France, à Paris (fin octobre au Trianon) et à Strasbourg (à la Laiterie).

L’annonce est assortie de la livraison d’un nouveau single, Penge, qui suit la sortie d’Hawaï, dernier morceau du disque qui n’avait finalement pas été retenu pour représenter l’Irlande à l’Eurovision. Penge est enlevé, lourd et lui aussi assez mélancolique. Le chanteur a défini le morceau comme une sorte d’épopée viking, où un guerrier à l’agonie va se perdre/mourir dans le brouillard près du port. Le son est puissant, limite balourd, et la voix de Lydon plus grave qu’à l’ordinaire. Difficile de ne pas rapprocher cette obsession de la mort de la biographie du chanteur qui a accompagné ces dernières années le lent déclin de son épouse.

The path that lends
To the way by the sea
Away from the harbour
Where their eyes cannot see

I’ll see you there
You’ll be seeing me
Early morning in the fog
The depth of misery

Le quartier de Penge est l’un des quartiers du Sud-Est de Londres proche de Croyden et Bromley. Il signifie « head of wood » en gaélique et aussi « argent » en danois. La chanson n’est pas dénuée d’humour et de grandiloquence, entonnée de manière martiale et tonitruante par un Lydon qui rebondit sur une rythmique assez simpliste. L’ensemble se situe dans la lignée des deux précédents disques du groupe, This Is PiL (2012) et What The World Needs Now (2015).

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Tears For Fears / The Tipping Point
[Concords Records]
La forme est évidemment contenue quelque part dans les années 80, à...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *