The Courtneys / II
[Flying Nun Records / Differ-ant]

4.5 Note de l'auteur
4.5

The Courtneys - IICe deuxième opus des Canadiennes The Courtneys, on le connaît par cœur dès son introduction. Le trio girly puise ouvertement dans la marmite rock indie 90’s : une louche slacker, des rasades pop, une grappe de fausse fainéantise. Retour vers le passé, donc ; à cette heure où Pavement pouvait faire la couve des Inrocks, où la Nouvelle-Zélande fascinait plus que l’Angleterre, où Kim (Gordon ou Deal, selon les goûts) était la femme la plus cool du monde… Et pourtant, foin de nostalgie, les bombinettes des Courtneys (ni Love ni Taylor) décrochent un sourire idiot, obligent à battre la mesure, s’écoutent en rêvassant.

Finalement pas grand-chose, à peine une madeleine proustienne. D’autant plus que les dix titres de cet ouvrage finissent par très vite engendrer une sensation de surplace. Monotonie électrique ou bien dialogue impossible avec le vieux briscard s’étant infusé tous les disques de l’époque ? Ni l’un ni l’autre. La musique des Courtneys s’accroche à une voie longiligne, empilant des singles qui auraient détonné sur la compile C86. Et comme chez les anciens June Brides ou The Bodines, l’effervescence d’un hit potentiel ne suffit pas toujours à camoufler les creux du long format. Indépendamment, chaque chanson des Courtneys s’écoute avec un plaisir juvénile. Sur album, ça finit par lasser, par ramer dans le vide…

Les filles des Courtneys sont aujourd’hui distribuées par Flying Nun Records. En effet : Tall Dwarfs, The Clean ou Sneaky Feelings rameutent parfois l’ombre de leurs influences. Des formations dont on aime aujourd’hui réentendre certains morceaux, jamais l’intégralité des disques…

Tracklist
01. Silver Velvet
02. Country Song
03. Minnesota
04. Tour
05. Lost Boys
06. Virgo
07. 25
08. Iron Deficiency
09. Mars Attacks
10. Frankie
Ecouter The Courtneys - II

Liens
Ecrits aussi par Jean Thooris

Recherche Susan désespérément vieillit-il bien ?

Sorti en septembre 1985, Recherche Susan désespérément avait auparavant fait sensation à...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *