The Slow Show / White Water
[Haldern Pop / Rough Trade]

The Slow Show - White WaterLe succès de quelques-uns peut devenir un handicap majeur pour de nombreux autres. Combien de groupes amoureux d’afro-pop sur l’autel du succès de Foals ou de Vampire Weekend ? Combien de crooners vilipendés pour ne pas avoir la classe de Stuart Staples de Tindersticks ? Combien de fureteurs taxés de parcourir les mêmes chemins (déjà tant de fois explorés) qu’Animal Collective ?

Cette fois-ci, The Slow Show assume pleinement : en choisissant un titre extrait de Boxer de The National (2007), le groupe de Manchester sait qu’il se place dans la gigantesque ombre tutélaire qui assombrit de toute sa hauteur White Water. C’est que le groupe sait pertinemment ce qu’il doit à son modèle américain. De toute façon, le chant de Rob Goodwin est de la même tessiture de Matt Berninger : puissante, vibrante, exceptionnelle. On se demande même si l’élève ne surpasse pas le maître parfois.

Pour accompagner cette profondeur de chant, un piano solennel, une batterie martiale, des cordes capiteuses, des guitares économes, des cuivres crépusculaires : tout est ici affaire de retenue, de justesse et d’élégance. Les arrangements sont d’une pureté rare, sans embonpoint ni boursouflure, malgré l’ambition du groupe à recourir à une orchestration riche. Les compositions quant à elle savent s’astreindre à l’essentiel. Flowers To Burn pourrait ainsi s’embraser pompeusement, mais il n’en est rien, le quintet laisse la mélodie en suspens avant que l’emphase ne réduise tout en cendres fumeuses. Souvent, c’est dans notre tête que retentissent cordes et cuivres pour soutenir une conversation fébrile jusqu’aux dernières heures de la nuit. Les Mancuniens, eux, ont déjà réduit la voilure avec élégance et se sont éclipsés, nous laissant à nos rêveries.

Bien plus qu’un ersatz, The Slow Show signe un premier album d’une classe et d’une retenue dont de simples suiveurs ne sauraient faire état.

Tracklist
01. Dresden
02. Long Way Home
03. Bloodline
04. Testing
05. Brother
06. Bad Day
07. Augstine
08. Paint You Like A Rose
09. Flowers To Burn
10. Lucky You, Lucky Me
11. God Only Knows
Écouter The Slow Show - White Water

Lien
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

SOHN en version full hamony

Alors qu’on est sevrés de concert pour une durée encore indéterminée et...
Lire la suite

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *