Vagina Lips : le groupe grec qui donne envie (mais de quoi ?)

 

Vagina Lips - Generation YÉviter les jeux de mots foireux va être un véritable défi avec un groupe qui porte ce nom. Mais Vagina Lips est un ensemble (grec) qui mérite qu’on lui prête une oreille (une oreille, on a dit!). Formé fin 2015 autour d’un duo composé de Zimmy Lips (à la guitare et au chant) et de Losthinthe (ce ne sont pas des vrais noms), à la batterie et au chant (partagé donc), Vagina Lips se réduit aujourd’hui à un seul homme, le premier, Jimmy Polioudis de son vrai nom. Le gars vit seul, de très peu semble-t-il, et passe son temps à composer. Il écrit, chante, joue de tous les instruments et n’a aucune intention de travailler sérieusement.

C’est en mode DIY que sont nées la plupart des compositions de l’album qui sort ces jours-ci chez Inner Ear Records (notre fournisseur officiel de pop et de rock grec) et qui s’appelle Generation Y. On espère y revenir plus longuement tant la musique de ces Lèvres Vaginales est avenante et influencée par de nombreux groupes qu’on aime : Sonic Youth, mais aussi des trucs plus rock des années 80 comme Cure pour la densité des basses ou Stereolab pour la légèreté pop et l’univers adolescent qu’on retrouve parfois. Côté paroles, ça cause enfance, adolescence, illusions perdues mais aussi mirages de la société de consommation et poésie, soit au coeur même (battant et brisé) de la pop music. Après le remarquable premier single, Boy June, le deuxième morceau tiré de l’album fait lui aussi belle impression. 80’s Teen Movie est une madeleine régressive indie rock, convaincante et habile. On est loin du lofi à la petite semaine puisque Zimmy Lips propose ici un enregistrement de haute volée, dense et crépusculaire. Le groupe retranscrit à la perfection en termes d’ambiance et d’atmosphère l’angoisse fantastique (mais sympathique) des teen movies des années 80, speedés et pleins de vie, gothiques et lumineux à la fois. Le reste de l’album est à l’avenant, c’est-à-dire passionnant, immédiatement accessible et pétri de qualités. Ces Vagina Lips parlent décidément notre langue.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

David Dufresne / On ne vit qu’une heure, virée avec Jacques Brel
[Editions du Seuil]

Le livre de David Dufresne, On ne vit qu’une heure, n’est pas...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *