ALEXANDR est déjà grand

ALEXANDRA quelques encablures de leur premier EP qui sortira le mois prochain, on est contents de retrouver pour un deuxième single et un deuxième clip le groupe franco-anglais (de Paris) ALEXANDR. Leur You Won’t Get Another Chance, mis en ligne il y a quelques jours, entretient la flamme et la filiation mancunienne après l’excellent premier single Fun in The Danger, si bien qu’on a l’impression de se retrouver en plein Manchester au début des années 90 sans avoir bougé de notre fauteuil. Comme on lit en ce moment la biographie de Peter Hook évoquant les années New Order (Substance, c’est son titre et on y reviendra sous peu), l’illusion est quasi parfaite, même si, comme dirait l’ami Peter, la production a lésiné sur la basse justement.

Emmené par le jeune anglais Stephen Fozard dont la voix semble avoir été façonnée dans un vieux moule hérité de la brit pop post Stone Roses, savant croisement de Barney Sumner et de Ian Brown, ALEXANDR s’appuie sur le mélange caractéristique d’électronique et de guitares électriques pour composer une musique urbaine, aérienne et emballante. Fun in The danger avait une évidence rentre-dedans que n’a pas tout à fait le nouveau single. On gagne cependant en densité sonore ce qu’on perd en capacité à faire danser les clubs. La voix est mixée en retrait et enveloppée de reverb, ce qui rappelle plus le son des Roses que celui de New Order. Il n’en reste pas moins que le résultat est épatant et globalement aussi excitant qu’un apéritif dînatoire à l’Hacienda. Le EP amènera deux autres morceaux qui permettront sûrement d’évaluer le vrai niveau du groupe et sa capacité (prochaine, on l’espère) à évoluer sur grand format. Ce trio est prometteur qu’on se le dise. Sa musique ira droit au coeur de ceux qui ont arrêté de respirer quand le barbu bassiste s’est fait éjecter du quatre majeur ou qui continuent de penser que les Pet Shop Boys valent bien les Beach Boys. C’est toi qui m’as fauché mes pilules ? Je les avais rangées près du buvard.

Le groupe se produira le 15 novembre pour la release party de son premier ep au Supersonic, à Paris, dans le 12ème arrondissement.

ALEXANDR – Fun In The Danger

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *