New Order a-t-il besoin d’un directeur artistique ?

New Order SingularityRappelons d’abord les faits : le degré de fanatisme à l’égard de New Order ne souffre ici d’aucune faille.

Une bonne partie de l’équipe Sun Burns Out a cassé sa tirelire pour faire venir Peter Hook « en région » (comme ils disent sur France Inter) pour réinterpréter sur scène une partie de la discographie de Joy Division et de New Order. Et si un jour, quelqu’un organise un concours pour savoir qui a la plus importante collection de disques du groupe, notre challenger peut prétendre figurer sur le podium. On en connait encore un autre qui a lu tout ce qui a été publié sur le groupe de Manchester.

On a d’ailleurs développé ici même tout le bien qu’on pensait (mais aussi pointer les limites) de Music Complète, le dernier album du groupe dans lequel Hook n’est plus.

C’est donc fort logiquement qu’on relaie aujourd’hui la mise en ligne de la vidéo, réalisée par Damian Hale à partir d’images de B-Movie – documentaire retraçant la vie de Mark Reeder dans le Berlin Ouest des années 1980 -, qui agrémente Singularity, choisit comme nouveau single.

Oui, Singularity. On pouvait légitimement espérer qu’en signant chez Mute, Barney et ses copains puissent trouver une oreille bienveillante… et des conseils. Au lieu de cela, après Restless (soit, pourquoi pas…) et Tutti Frutti (l’un des plus mauvais morceaux de l’album, n’en déplaisent aux consommateurs d’ecstasy), ils font l’impasse sur Nothing But A Fool ou The Game, deux morceaux qui pouvaient exciter les amateurs de guitares flamboyantes.

Et comme depuis beaucoup trop longtemps, New Order ne se fend même pas d’un seul inédit en face B. Heureusement, les différentes versions (CD, 12″, digitale) qui seront disponibles à compter du 25 mars, contiendront la version « extended mix » de Singularity, parue sur l’un des 4 vinyles du coffret deluxe, que tout fan se doit de posséder (sous réserve d’obtenir un crédit à la consommation de la part de son banquier).

Pour le reste, il faudra se contenter de l’habituelle kyrielle de remixes divers et plus ou moins (a)variés – mais il y en au total pas moins de 9 différents au total !

Tracklist
CD Tracklist
01. Single Edit
02. Extended Mix
03. Erol Alkan’s Stripped Mix
04. Mark Reeder’s Duality Remix Edit
05. JS Zeiter Remix
06. Tom Rowland’s Remix (Tutti Frutti)

Digital Bundle Tracklist
01. Single Edit
02. Extended Mix
03. Erol Alkan’s Extended Rework
04. Erol Alkan’s Stripped Mix
04. Mark Reeder’s Duality Remix
05. Mark Reeder’s Individual Remix
06. JS Zeiter Remix
07. JS Zeiter Dub
08. Liars Remix
09. Tom Rowland’s Remix (Tutti Frutti)

12’ Tracklist
01. Extended Mix
02. Mark Reeder Individual Remix
03. Erol Alkan’s Extended Rework
04. JS Zeiter Dub

Lien
Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Girl In Red : notre jeunesse a-t-elle encore un (bel) avenir ?

Un vieil adage, ou plus exactement pour les érudits une citation de...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *