Alison Goldfrapp et Claptone creusent un trou

Alison Goldfrapp - ClaptoneCela faisait longtemps qu’on ne s’était pas autant amusés à écouter un single d’Alison Goldfrapp. Au fil du temps, la musique de la londonienne de désormais 56 ans (non?) nous était apparue aussi excitante qu’un énième samedi en boîte de nuit à harceler des MILFs en goguette. Les changements d’images incessants de la star ajoutaient à notre désarroi, nous qui avions vu à ses débuts dans cette jeune figure de l’anarchisme électronique une forme de talent rare et susceptible de faire la jonction entre les différents courants de l’électro.

Digging Deeper, le nouveau single de Alison Goldfrapp, est co-signé avec le DJ et producteur allemand Claptone et s’impose comme un banger de premier ordre. On a encore en mémoire les prestations de la jeune femme chez Orbital ou en compagnie de Tricky. On en est assez loin mais ça bourine ici avec suffisamment d’efficacité, de vulgarité contrôlée et de relief pour qu’on ait envie d’y croire et de remuer nos vieux os au son de la musique. En version courte ou comme ici en extended mix, la pièce est, si elle est jouée à fond et avec un maximum de basses, une excellente surprise, stimulante et extatique, marquée par de jolis breaks. Creuser plus profond. Pourquoi pas ? Si c’est pour trouver du pétrole ou ce genre de saloperies. Soyons euphoriques. N’ayons l’air de rien.

Le single n’est pour le moment annonciateur de rien du tout mais la feuille de presse proclame que 2023 sera une grande année par la diva. On attend de voir.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Roulette Memory #3 : Special Affections de Diamond Rings
Parmi nos albums préférés de 2010, ce Special Affections signait l’irruption dans...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *