Daho te fait sa déclaration d’amour

Etienne Daho - BoyfriendPour une fois à la Saint-Valentin, conjointes et conjoints pardonneront le sempiternel bouquet de fleurs puisqu’il sera accompagné cette année d’une nouvelle chanson daholescente, un “Boyfriend” aux paroles, disons, suffisamment explicites pour faire monter la température sous les couettes : « Je serai celui qui guidera ta main pour voir ton chemin s’éclaircir, le cachet qui fond sous la langue pour t’apaiser, ton poison le plus violent, ton fils de joie, ton astre blanc, et lorsque tu dérouilles je serai là pour calmer les embrouilles… ». Daho et sa facette romantique, qui rêve d’Amour absolu sur un nuage 1960, d’offrandes charnelles et de dévotions spirituelles, badin mais pas trop sucré non plus. D’autant que la vidéo accompagnant ce titre annonciateur d’un quinzième album studio pour le printemps prochain, se nappe, comme hier avec la pochette de Blitz, de la douce obsession qu’entretient Étienne Daho, et ce depuis longtemps, pour les œuvres de Fassbinder et Kenneth Anger (Daho Rising) – toujours l’idée qu’une chanson de charme peut très bien cacher de lourds secrets. Tout cela est donc bien délicieux, bien gentil aussi, mais quand même un peu léger-léger… Gageons pourtant qu’il ne s’agit là que d’une simple pastille avant-coureuse d’un album on l’espère plus complexe (à nouveau composé avec le trio Unloved, après les tentations psychés de Blitz).

Paroles
Je s’rai ton ami et ton boyfriend aussi
Celui qui guidera ta main pour voir ton chemin s’éclaircir

Je serai ton pote, ta dope, ta pharmacopée
Je serai le cachet qui fond sous la langue pour t’apaiser

Je serai tout près, gardant bien mes distances
Ton poison le plus violent, ton fils de joie, ton astre blanc

Je jouerai à tous les hommes de ta vie
Que j’incarnerai à l’envi

Je s’rai ton défi, mais ni ton père ni ton psy
Et lorsque tu dérouilles je serai là pour calmer les embrouilles

Une solide épaule, si tu perds le contrôle
Ta machine infernale, ton étalon, la BO de ton film

Je jouerai à tous les hommes de ta vie
Que j’incarnerai à l’envi

Liens

Lire aussi :
Étienne Daho / Tirer la nuit sur les étoiles [Barclay]
Le phare, nouveau bijou signé Étienne Daho

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, ,
More from Jean Thooris
Fantôme / Nabie
[Nuun Records / La Baleine]
En juin dernier, au Supersonic (pour la Release Party d’Eskimo), Josépha Mougenot...
Lire la suite
Join the Conversation

1 Comment

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *