Avant-première : dans l’ombre somptueuse de Jo Wedin

Jo Wedin - Standing In Your ShadowQuelque peu popularisée par son association, l’an dernier, avec Jean Felzine de Mustang, la jeune suédoise chanteuse Jo Wedin (pour Johanna à l’état civil), également leader du groupe Mai, s’émancipe et s’engage dans une carrière solo qui pourrait la mener très prochainement à un premier album sous son nom. Quatre titres sont sortis l’an dernier, dont un Devil Inside splendide qui établit la filiation indirecte entre cette fille venue du froid et le meilleur de la soul américaine, dont elle se réclame.

Dans l’attente de s’imposer définitivement comme la Aretha Franklin nordique (sait-on jamais), Jo Wedin excelle déjà dans un registre pop classieuse, à la voix de velours et aux arrangements soignés. C’est ce que confirme ce nouveau morceau qu’on présente en avant-première, Standing in Your Shadow. La balade est magique, merveilleuse d’équilibre et assortie d’un clip-errance aux effets contrôlés tourné à Montreuil sous la direction d’Astrid Karoual qu’on ne présente plus.

Standing in Your Shadow est une chanson mid-tempo appliquée et séduisante qui nous renvoie aux bonheurs d’une certaine pop suédoise, avec une légère influence 70s et une allégresse contenue. La production est plutôt rock, le rythme bien balancé et le morceau bien servi par un texte astucieux où la position de la narratrice à l’arrière-plan (d’un amant, d’un truand ou d’un amour presque perdu) lui permet d’observer dans la discrétion ce qui se passe et de se retrouver au coeur du jeu sans y laisser paraître. L’image renvoie à cette position de voyeur avec suffisamment de subtilité pour qu’on aille au bout de ces trois minutes avec beaucoup d’intérêt. Les morceaux qui s’écoutent sur le site de la jeune femme confirment qu’il y a ici une matière plus qu’intéressante, gentiment classique mais aussi follement séduisante. On y retournera à la première occasion.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Babybird / Happy Stupid Nothing
[Psycho Mafia Recordings]

Éloigné des sorties labellisées depuis 2011 et son savoureux The Pleasures of...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *