Blonde Redhead y retourne et fait son Tour de France en novembre

Blonde RedheadSi la cote des Américains a pâli depuis le milieu des années 90, le groupe des frères Pace et de Kazu Makino reste, pour beaucoup de fans (vieillissants), une référence majeure du shoegazing et des musiques indépendantes. Blonde Redhead a longtemps été comparé à une version « pour les nuls » de Sonic Youth dont ils partageaient le goût des guitares ronflantes et distordues, des envolées pop et des voix aériennes. Leurs disques se réécoutent avec délice et continuent de dégager un charme sonique intemporel qui a finalement peu d’équivalent dans la galaxie indé (Lush peut-être), même si au fil des années, le groupe a perdu de son âpreté et nous a parfois semblé céder à la redite.

Le dernier album du groupe date de 2014, Barragan, et on ne s’en souvient pas tant que ça. C’est donc un petit événement que d’accueillir ce nouveau morceau, Snowman, plutôt sympathique mais tout de même assez anodin et l’annonce d’un album à venir, Sit Down For Dinner, qui sortira le 29 septembre.  On en attend, à ce stade, pas forcément grand chose de bouleversant mais cela permet au groupe de reprendre la route et de gratifier le public français d’une belle tournée en 6 étapes entre le 27 novembre (Lille) et le 3 décembre (Toulouse). Avec des stations à Nantes, Paris, Rennes et la Rochelle, il y en aura pour tout le monde et le groupe déçoit rarement sur scène. Histoire de faire écho au titre de ce disque, les jumeaux et leur chanteuse ont décidé de proposer à leurs fans à chaque ville étape un dîner avec eux (on suppose qu’il y aura des jeux et des tirages au sort en amont), qui accompagneront dans la caravane. Les places sont mises en vente à compter du 2 juin. Sur les orientations prises par le groupe, on ne sait pas grand chose pour le moment mais Snowman ne laisse pas présager une révolution au sein d’un groupe qui semble recentré sur son trio historique.

Crédit photo : Charles Billot.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, , ,
More from Benjamin Berton
Danser avec toi : le tube qui donne Le Vertigo
On n’est pas toujours amateurs des groupes français qui font dans le...
Lire la suite
Join the Conversation

1 Comments

  1. says: Pat Gabor

    Vraiment n’importe quoi cet article. Shoegazing ? c’est quoi cette étiquette inappropriée ? Quant à « Barragán », si vous ne vous en souvenez pas, c’est vous qu’il faut blâmer, mon vieux : pas le disque. Je passe sur le reste.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *