Bob Moses / Days Gone By
[Domino]

Bob Moses - Days Gone ByAlors que leurs premiers formats courts, la triplette de EP Hands To Hold / Far From The Tree / First To Cry compilé en ce début d’année sur All In All (Domino), lorgnaient ouvertement vers le dancefloor, Bob Moses délaisse les sunlights pour l’ambiance tamisée d’une backroom à l’heure de son premier album. Le duo qui emprunte son nom à un célèbre batteur de jazz fait l’impasse sur les BPM et la boule à facettes pour mieux développer son propos mélancolique. Days Gone By mêle beats rondouillets, cliquetis feutrés et chant éthéré qui trouvent très vite leur climax sur Like It Or Not. La mélodie est quant à elle distillée à petites touches par une ligne de piano électrique ou de guitare. Tout est là, ou presque, dès ce premier morceau et le reste de long album est à l’avenant. Les compositions des deux canadiens exilés dans la Grosse Pomme enveloppent l’auditeur pour s’emparer de leurs sens et pirater leurs pensées. Pas de gimmicks racoleurs, pas de formules éculées, Tom Howie et Jimmy Vallance ont pris soin de bâtir un véritable album qui séduit sur la longueur – et avec langueur. En atteste leur choix de single : Talk répète une boucle sur un tapis de beats souples pendant presque sept minutes qui enivre insidieusement. On pourrait même se laisser prendre par une certaine torpeur et regretter parfois que Bob Moses ne hausse pas le ton, ne pousse un peu plus les potards. Mais d’un bout à l’autre, Days Gone By est une petite merveille de production qui offre une relecture du trip-hop dans son acception la plus noble (on pense parfois à Alpha), comme le Walls d’Apparat ou Map Of What Is Effortless de Telefon Tel Aviv. Avant qu’on ne saisisse son pouvoir d’attraction, l’album s’insinue progressivement, comme une drogue dont on ne peut plus se passer.

Tracklist
01. Like It Or Not
02. Talk
03. Before I Fall
04. Too Much Is Never Enough
05. Tearing Me Up
06. Keeping Me Alive
07. Nothing At All
08. Days Gone By
09. Writing On The Wall
10. Touch & Go
Ecouter Bob Moses - Days Gone By

Tracklist
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Bob Moses se met à poil pour l’hiver

De l’art du contre-pied pour faire dresser les poils. En 2018, Bob...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *