C’est difficile : Ignatus met en sons la lettre d’un jeune migrant

Ignatus - C'est difficileJérôme Rousseaux aka Ignatus anima récemment des atelier d’écriture au Centre d’Hébergement d’Urgence pour migrants du 19e arrondissement de Paris.

« Lors du premier atelier, il y a des afghans, des guinéens, un sénégalais, un soudanais… J’explique mon projet d’écriture de chansons et tous me disent que c’est difficile. Je prends mon ukulélé et je commence une chanson comme ça en rebondissant sur ce c’est difficile », écrit le musicien.

Un jeune guinéen – qui souhaite écrire une lettre à sa mère qu’il n’a pas revue depuis son long voyage vers l’Europe – lui raconte son histoire : « en conflit avec son beau-père, il quitte le foyer à 17 ans sans dire au revoir à sa mère, puis c’est la Libye, la traversée… Un grand costaud de 20 ans qui écrit une lettre d’amour à sa mère… quel chanteur français oserait chanter « maman je t’aime » », ajoute Ignatus.

A l’issue de ces séances le chanteur équipé de home studio retourne au CHU pour enregistrer les chansons écrites avec ces jeunes migrants. L’auteur de la lettre ne viendra pas à ce rendez-vous, c’est donc un de ses amis, originaire du même village, qui posera sa voix sur la musique du compositeur parisien.

« Teli (devenu AB7 pour l’occasion, NDLR) trouve immédiatement le ton juste, son accent chantant fait merveille, il transforme pas mal le texte, se l’approprie, improvise des passages en pulaar (la langue des Peuls), et c’est exactement ce que l’on entend sur ce titre. J’ai voulu garder la vérité de cette unique prise qui n’est pas parfaite techniquement mais me touche à chaque fois que je l’entends. Bien sûr, Teli n’est pas musicien et c’était sa première expérience de ce type ».

Le résultat, léger comme tout musicalement, est très émouvant.

Mots-clés de cet article
,
Ecrit par
Ecrits aussi par David B

L’orléanais CTRL-Z déclare l’état d’urgence climatique

Avec tout ça on en oublierait presque que la planète va mal....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *