Dans la hotte de SBO : derniers achats pour un Noël indé

Père Noël 2024
Comme chaque année, on a sélectionné quelques livres, disques et autres idées cadeaux qu’il nous ferait plaisir d’offrir ou de recevoir. Ce sont plutôt des articles dont on n’a pas beaucoup causé dans les pages habituelles, soit qu’ils aient un petit côté « fêtes » ou exceptionnel, soit parce qu’on en a tout simplement pas eu le temps. Il y en a évidemment pour tous les goûts et toutes les bourses.

1. Tricatel 7 x 7

Tiré d’une exposition qui s’est tenue pour la première fois en 2012, Tricatel Records sort ce livre disque exceptionnel, commercialisé évidemment 77 euros, consacré au chiffre 7. A l’époque, Burgalat et son équipe avaient collaboré avec l’artiste belge Jean Pierre Müller pour composer des installations variations sonores et visuelles autour du chiffre 7 (les 7 notes, les 7 jours de la semaine, etc). Ils avaient rallié au projet 7 musiciens de renom dont Robert Wyatt, Archie Shepp, Sean O’Hagan, Nile Rodgers ou encore Terry Riley, compositeurs qu’on retrouve ici chacun pour un titre. L’objet qu’on a eu en mains est magnifique et la musique répartie sur 2 vinyles est plutôt cool elle aussi. L’ouvrage est tiré à… 777 exemplaires.

Tricatel 7x7

2. The Bluebells – Sisters

Les Bluebells sont un groupe un peu culte écossais et Sisters leur unique album, sorti en 1984. Le groupe a beau s’être reformé dans les années 90, c’est cette réédition magique qu’il faut se procurer pour retrouver la magie pop de ces années là, parfaite pour Noël avec ces guitares jangly et ses paillettes sentimentales dans les yeux. Les Bluebells ont quelques succès/tubes à leur actif comme Young At Heart ou encore Cath. Leur musique rappelle le charme de Aztec Camera ou d’Orange Juice. Ils ont sorti un album avec de nouveaux titres en avril de cette année, mais on ne l’a pas écouté de peur que la magie se soit dissipée. Sisters est le plus beau cadeau que vous pourrez faire à vos oreilles. 26 euros en moyenne : c’est une excellente affaire puisqu’il y a 2 CDs, l’original et une sélection de raretés et de mixes alternatifs.

The Bluebells - Sisters

Curtis Mayfield - Move On Up3. Curtis Mayfield Move On Up par Nicolas Sauvage

On a déjà parlé pas mal cette année du Boulon et de son éditeur Xavier Belrose mais on s’en serait voulu de ne pas en remettre une couche sur la biographie écrite par Nicolas Sauvage à qui l’on devait déjà le chouette Morrissey L’Insoumis au Camion Blanc. Son Curtis Mayfield est presque aussi bon, même si beaucoup plus léger et évidemment moins précis et documenté (il ne fait que 285 pages contre plus de 600 pour l’autre). Cela reste le premier ouvrage en français sur l’artiste et un excellent travail biographique et critique sur l’auteur de Move On Up. Comme il vaut sans doute mieux écouter de la soul à Noël que du punk ou même du rock, c’est un cadeau avisé et festif. 26 euros seulement.

 

The Pogues albums4. The Pogues – Original album series (5 CDs)

Il y a bien sûr les compilations et les compilations, les coffrets de raretés et les hommages mais le mieux avec les Pogues, à quelques jours de l’anniversaire de Shane MacGowan (né un 25 décembre, rappelons le) est de dénicher (il n’est pas trop tard) sur le net ce coffret des 5 albums originaux de The Pogues, c’est-à-dire ceux où le chanteur était présent. Pour 19 euros port compris (on peut trouver moins), vous aurez 5 disques impeccables. On ne parle pas des trois premiers qui sont des références absolues mais vous pourrez vous amuser à réévaluer aussi les deux autres : le remarquable Peace and Love (au boxeur) et aussi l’étrange (et assez peu irlandais dans l’âme) Hell’s Ditch sur lequel MacGowan lâche ses derniers feux (Saynora, Lorca’s Novena, Summer in Siam).

 

The Kinks - The Journey Part 25. The Kinks – The Journey Part 2

De ces deux là, on a déjà parlé pour le coup, mais on ne dit jamais à quel point il faut écouter les Kinks. Ces 2 compilations sont merveilleuses et indispensables si vous avez jamais aimé… les Beatles… 2 x 2 CDS pour 13 euros chacun en moyenne, soit 6 euros le CD chargé de pas moins d’une quinzaine de tubes à chaque fois. Cette petite collection est le pendant, pour ceux qui connaissent, des compilations bleue et rouge des Beatles. C’est tout simplement aussi bien, aussi bon, plus adulte parfois.

 

Babybird - Happy Christmas6. Babybird – Happy Christmas

Cela fait une bonne dizaine d’années que l’ami Stephen Jones aka Babybird sort un album de Noël. 2023 ne fera pas exception même si pour l’occasion ce sera uniquement un disque numérique, disponible sur le bandcamp de l’artiste qu’on vous redonne ici. Le disque sera disponible le mardi 19 décembre en soirée et pour un prix modique (voire libre) vous aurez comme chaque année de quoi accompagner avec classe et originalité le repas familial. Profitez en pour butiner et embarquer 2 ou 3 autres LPs sortis cette année, vous n’y perdrez rien. Tout est bon dans le Babybird.

 

The Pogues whiskey7. le Whiskey de The Pogues

Cela faisait un bout de temps qu’il nous narguait dans les vitrines. On a enfin franchi le pas avec le Whisky des Pogues du Comté de Cork dans sa version 70 cl à 40°. Ce whiskey irlandais est composé de 50% de single malt et 50% whiskey de grain irlandais vieilli en fût de chêne pendant 3 ans et un jour. On ne va pas faire semblant qu’on s’y connaît en la matière : c’est un whisky qui nous permet d’écouter les musiques de Shane MacGowan et de se réchauffer le gosier, en bonne compagnie. On peut trouver la bouteille premium à 20 euros. Compter 43 euros pour la bouteille encartonnée/décorée par le groupe au Comptoir Irlandais.

 

Sub Pop des Losers à la Conquête du Monde de Jonathan Lopez8. Sub Pop des Losers à la Conquête du Monde de Jonathan Lopez (Camion Blanc)

On est parfois critique avec les publications du Camion Blanc mais cet ouvrage sur Sub Pop (le label qui a découvert Nirvana, Mudhoney, TAD et bien d’autres) est plutôt bien fichu et bien écrit. En un peu moins de 300 pages, l’auteur retrace l’histoire du label issu de la rencontre de deux fous de musique, pas forcément armés pour y faire carrière. Le livre s’appuie sur pas mal de témoignages intéressants et notamment les deux patrons du label.

 

 

Yanami par Paniyolo + Akio Watanabe9. Yanami par Paniyolo + Akio Watanabe

Jamais un Noël sans un bon disque des chez Schole Records. Cette année, c’est le retour du guitariste Paniyolo et du percussionniste Akio Watanabe pour un disque en duo absolument incroyable sous-titré (The row of houses). L’album est composé de 11 pièces tranquilles qui ont pour ambition de décrire la vie quotidienne « normale » d’une banlieue paisible. L’arrivée du courrier, la pluie, ce genre de choses. Le résultat est épatant et le livret illustré par de très belles photos. Ça se trouve ici, par exemple, sur le site de Schole Records

Come Together - Adventures on the indie dancefloor 1989-199210. Come Together – Adventures on the indie dancefloor 1989-1992

Pour les nostalgiques de Madchester et de l’ère baggy, Cherry Red Records livre l’une de ses compilations dont ils ont le secret avec 4 CDs bardés de tubes et de chansons incroyables venues de la fin des années 80 et années 90. On y trouve les grands noms du genre, Happy Mondays, Stone Roses, Inspiral Carpets et autres Soup Dragons, mais aussi des bijoux parfois un peu oubliés signés des Paris Angels, de nos chouchous de Flowered Up ou encore The Shamen ou The Telescopes. Si on a vécu ces années là, cette compilation fonctionnera comme un véritable bain de jouvence et une ré-immersion dans un âge d’or, dansant et narcotique. Pour les autres, cette musique n’a pas tellement vieilli et conserve un pouvoir de séduction invraisemblable. L’achat de Noël rêvé. 35 euros seulement mais pas si simple à se procurer dans les temps, on le reconnaît.

New Order - Substance '8711. New Order – Substance 87

On a déjà tout dit ou presque sur cette compilation. 4 CDs cette fois pour ce qui est peut-être, comme on l’avait dit, la meilleure compilation de singles de toute l’histoire des musiques modernes. C’est disponible (production Warner oblige), décliné en une foultitude de formats selon les budgets, mais ça s’achète aussi et surtout en version CD pour moins de 30 euros. Qu’on ait ou pas l’original, ça reste un must.

12. Robert Smith figurine Pop

A défaut d’avoir eu le nouvel album de The Cure cette année, on peut se payer un Robert Smith flambant neuf, fit et avec les cheveux corbeau, pour la modique somme de 15-16 euros. La figurine existe dans au moins 2 déclinaisons, celle avec les baskets et une version métallisée un peu bizarre mais originale. On aurait aimé bien sûr une version contemporaine avec un Robert poivre et sel et ventru… mais ce n’était sans doute pas raccord avec le public visé. A noter que la collection des figurines pop rock s’est considérablement enrichie. On peut y trouver Hendrix, Morrissey, Bono, Freddie Mercury et des dizaines d’autres.

Robert Smith Pop

 

Funko Pop Sex Pistols13. Funko Pop Sex Pistols

Pour les vrais punks, signalons la sortie chez Funko Pop (les miniatures de la marque précédente), d’une série Sex Pistols. Sid Vicous est plutôt pas mal mais Lydon/Rotten laisse à désirer. Ca reste néanmoins assez sympa même si très loin de l’ancienne série Super 7, beaucoup plus réaliste et qu’on peut encore trouver pour 25 euros sur le net. Ça c’était quelque chose.

Crédit photo en-tête : krakenimages sur Unsplash

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Droogz Brigade / Projet Ludovico
[Crazy Mother Fucker Records]
Premier album véritable de la Droogz Brigade qu’on avait croisée sur nombre...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *