Girls Just Wanna Have Fun : Vagina Lips chante Cyndi Lauper

Vagina Lips - Girls Just Wanna Have Fun (Cyndi Lauper cover)En attendant le successeur du génial Outsider Forever du début de l’année dernière (annoncé pour très bientôt et déjà en boîte), l’ami grec Jimmy Polioudis aka Vagina Lips continue de s’amuser avec des reprises marquées années 80. Après Simple Minds et son Don’t You Forget About Me, c’est au tour du Girls Just Wanna Have Fun de Cyndi Lauper, de passer à la moulinette bruitiste et new wave du roi de Thessalonique.

Comme à chaque fois ou presque (on conseille aussi ses reprises de Joy Division, Grimes, The Smiths ou Tyler The Creator), Vagina Lips offre une version à la fois originale et très respectueuse des intentions de la version de départ. Ici, il travaille à nouveau d’un point de vue masculin la chanson de 1983 que Lauper avait récupéré du compositeur Robert Hazard et dont elle ne voulait pas, rappelons le. A la recherche d’un nouveau son et de nouvelles compositions, Lauper avait fini par céder aux conseils de son producteur Rick Chertoff et  par adopter le morceau, moyennant un retravail intense qui avait fait hésiter toute la petite troupe entre une version new wave et une version reggae.

La chanson telle qu’on la connaît était finalement née d’un accident avec l’invention du refrain et du hoquet (sur le “fun”) initiée par une artiste commandée en renfort par les studios. Vagina Lips colle d’assez près à la version de Lauper en en reprenant le texte à son compte, ce qui lui confère une sorte d’ambiguïté sexuelle bienvenue et restaure, sans le vouloir, le point de vue initial masculin. Le succès du titre repose du reste pas mal sur la signification du fameux refrain et sur le camp depuis lequel on le prononce. Est-ce une affirmation de liberté sexuelle ou une déploration ou une volonté d’indépendance ? Difficile de trancher… En tout état de cause et depuis 1983, on ne s’en lasse pas vraiment… et comme c’est tous les jours 1983 depuis ce moment là….

I come home, in the morning light
My mother says “When you gonna live your life right?”
Oh momma dear, we’re not the fortunate ones
And girls, they wanna have fun
Oh girls just wanna have fun…
The phone rings, in the middle of the night,
My father yells “What you gonna do with your life?”
Oh daddy dear, you know you’re still number one,
But girls they wanna have fun,
Oh girls just wanna have
That’s all they really want…
Some fun…
When the working day is done
Oh girls, they wanna have fun
Oh girls just wanna (girls) have fun (they want)
(Wanna have fun)
(Girls)
(Wanna have)

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Plus d'articles de Benjamin Berton
Beck c’est bof
  Il y a des albums qui gagnent à reposer un peu...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *