Hayden Thorpe ne cède pas à la torpeur

Hayden Thorpe - Aerial SongsVoilà bien un format qui parait désuet à l’heure de la dématérialisation de la musique et promis à devenir un marqueur archéologique de feu l’industrie du disque. Mais il faut croire que Hayden Thorpe est un homme d’un autre temps car il annonce la publication d’un EP, baptisé Aerial Songs pour le 16 octobre.

En avant première, l’ancien chanteur-guitariste de Wild Beasts dévoile Blue Crow qui s’inscrit dans la droite lignée de son excellent premier album, Diviner paru il y a quelques mois seulement (Domino). Il pose sa voix de tête, tout en délicatesse et retenue, sur un beat électronique épuré.

Les trois compositions qui composent le EP sont vraiment minimales puisqu’elles reposent « seulement » sur quelques arrangements façon field-recordings, des bruissements, et surtout une production sensible signée à quatre : Hayden Thorpe lui-même, Nathan Jenkins (alias Bullion), le génial Richard Formby (le son de The Cycle Of Days And Seasons de Hood, c’est lui) et de Fabian Prynn (collaborateur de Douglas Dare, Rival Consoles ou encore Ex:Re). Tout est ici dans le détail pour mieux sublimer sa voix.

S’inspirant des montagnes de Lake District (probablement l’un des plus jolis coins d’Angleterre) qu’il aime tant, Hayden Thorpe est ici bien loin de Unknown Song, exercice ouvertement dancefloor et très 80’s qu’il avait cosigné au printemps  avec Joe Goddard (Hot Chip).

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
More from Denis
Pale Honey is back !
Où il s’agit de fidélité en musique comme en amour. Tombés sous...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.