L’histoire mystérieuse du nouveau clip retrouvé de la chanteuse Nico

Nico - I'm Not Sayin'Le mystère de ce nouveau clip mettant en scène la chanteuse Nico ne déplairait sûrement pas à l’écrivain William Gibson. Il a donné lieu en tout cas à un véritable travail d’identification des schémas ayant abouti au produit fini diffusé il y a quelques jours sur YouTube. Le résultat est bluffant : un nouveau clip à l’image et au son parfait qui remplace une vidéo promo au grain épais et assez dégueulasse qui traînait en ligne depuis des années du premier single du mannequin allemand, I’m Not Sayin’.

La chanson est écrite début 1965 par le compositeur et musicien folk canadien Gordon Lightfoot. En mai de la même année, Nico, qui est alors la petite amie de Brian Jones des Rolling Stones, est prise en mains par le producteur Andrew Loog Oldham qui lui propose d’enregistrer une reprise en compagnie de musiciens aguerris et parmi lesquels on trouverait au choix…. Jimmy Page (du Led Zeppelin) ou Brian Jones lui-même. Page est d’ailleurs l’auteur de la face B, The Last Mile, du single qui sort à l’été et qui constitue la première excursion chantante de la légendaire chanteuse du Velvet Underground. Page ou Jones, on ne saura jamais (?) qui accompagne Nico à la guitare, même si une autre source atteste que les deux hommes étaient à l’œuvre en même temps…

L’image du clip fait partie d’un trésor retrouvé il y a peu également et qui présente la chanteuse « à Londres, dans les années 60 » sous forme de 6 minutes d’enregistrement… muet. La vidéo indique que la prise de vue est réalisée « à la maison ». Il semble qu’à l’époque, la chanteuse vivait chez un ami célèbre qui n’était autre que Paul McCartney ! Chez qui donc le tournage aurait pu avoir lieu, si on en croit les indications laissées par le vidéaste.

En décryptant le mouvement des lèvres de Nico sur cette vidéo sans son, il a été possible d’identifier que l’Allemande chantait I’m Not Saying. Un petit/gros travail d’assemblage a permis ainsi de rendre une voix à la chanteuse et de créer ce petit bijou de clip et d’archéologie. L’été 1965, Nico fait la connaissance de Bob Dylan à Paris. Elle s’envole ensuite à New York avec Brian Jones qui lui présente Andy Warhol et Paul Morrissey et l’introduit dans le cercle du peintre. Quelques mois avant, Warhol est devenu le manageur d’un groupe new-yorkais baptisé The Velvet Underground. Le reste appartient à l’histoire.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Derniers jours pour commander French Armada avant Noël
Il reste une petite semaine pour commander notre compilation French Armada et...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *