Ilgen-Nur : l’avenir au féminin

Ilgen-Nur - Power NapEn tant que grands consommateurs des descendants du triumvirat Sebadoh / Pavement / Built To Spill, on succombe assez facilement à la pop traîne-savate gentiment noisy, typiquement américaine, a fortiori quand c’est chanté par une jeune femme.

On devrait donc apprécier Ilgen-Nur dont le premier album, Power Nap, paraîtra sur le label Euphorie Records / The Orchard le 30 août. Oui, on a le temps pour en savoir plus sur la jeune Allemande (qui est monté sur scène pour la première fois il y a seulement deux ans mais fait déjà fait preuve d’une belle maîtrise).

En attendant, In My Head est le genre de morceau qu’on a envie d’écouter en bagnole sur la route des vacances. Et ça tombe bien, car avec les premiers rayons de soleil, on en a fichtrement envie d’aller glander à la campagne, d’aller boire des coups sur la terrasse avec les copains. On pourrait glisser ce morceau entre un extrait de Sammy et un de Veruca Salt pour voir leur réaction.

Du coup, on écoute avec bienveillance cette composition qui au-delà de son côté slacker à la coule se montre plus profond qu’il n’y parait. Ilgen-Nur, du haut de ses vingt-trois ans, porte un regard lucide sur notre société et s’affirme déjà comme un personnage à part entière (la posture, le ton, l’attitude). On attend vite la confirmation que Courtney Barnett a une frangine de cœur.

Crédit photo : @constantintimm

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

The Day / Midnight Parade
[Sinnbus]

C’est à peine croyable qu’on puisse, à l’heure du tout puissant Google,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *