Inédits d’Aline : la lune sera bleue ou rien…

Aline - La-lune sera bleueOn a jamais été d’immenses fans d’Aline mais il faut avouer que ce La Lune Sera Bleue, premier « single » tiré de l’album d’inédits qui porte son nom, n’est pas loin d’être une chanson pop (en français) parfaite. Oui, la lune y est bleue comme l’orange d’Eluard (ou l’inverse) mais la beauté de cette pépite inédite vaut surtout par le jeu de guitares jangly qui s’accorde à merveille au chant plaintif, mélancolique et sentimental de Romain Guerret. Le titre est séduisant et tendre comme un premier baiser, pas si éloigné de l’Avenue des Armées, l’un des titres les plus marquants du second album du groupe, ce qui n’est pas étonnant car le morceau a été écrit (joué quelques fois en concert) peu après la sortie de ce disque là.

La lune bleue d’Aline renvoie aux lunes roses et rouges d’autres groupes, mais elle invite à l’amour et à l’escapade nocturne plutôt qu’au meurtre ou aux larmes. L’ensemble dégage une belle harmonie pop qui fait écho aux inspirations anglo-saxonnes des Marseillais. On pense aux Smiths, mais aussi aux Pastels ou aux groupes de l’écurie Sarah Records. Ce nouveau disque regroupe 9 titres inédits écrits et enregistrés entre 2009 et 2015, et qui ne figuraient pas sur les deux albums du groupe. L’occasion pour ceux qui n’avaient pas fait à l’époque de La Vie Electrique (2015) l’un de leurs disques cultes ou de chevet, de se replonger dans l’art du plus british des groupes pop rock français. On trouvera sur cet album deux reprises, l’une du Tombé pour la France de Daho, l’autre de Moi Je Joue de Brigitte Bardot.

L’ensemble (on aurait bien pris PLUS de morceaux) est excellent et invite à la nostalgie pour ces belles années 2010. On mesure à l’écoute ce qu’un groupe comme Lodari doit aujourd’hui à Guerret et aux siens. Aline accompagnera la sortie de ce disque par quelques concerts en février 2024, à Paris, Lyon, Marseille, etc.

Lire aussi :
Aline clippe participatif dans les Angles Morts
La Vie Électrique d’Aline remixée par Briat sans brio

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Les Smiths exposaient leurs pochettes à Paris : mineur mais précieux
L’exposition n’était pas de celles qui drainent des foules innombrables mais on...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *