Joyeux Noël un peu Branque avec Bantam Lyons

Bantam Lyons - BranqueMine de rien, le label brestois Music From The Masses est en train de prendre un sacré rythme de croisière en se forgeant une jolie réputation. En témoigne ce titre surprise publié ce vendredi et dont on aura du mal à croire qu’il ne s’agit que d’un one shot, surtout qu’ils nous avaient déjà fait le coup avec Beach Youth l’été dernier avant finalement d’annoncer la sortie du premier album des normands, Postcards, en février prochain. C’est bien ce que l’on souhaite avec ce Branque qui préfigure le retour au premier plan de Bantam Lyons, auteur de 3 ep et d’un album remarqués de 2014 à 2017, pionniers d’une scène bresto-renno-nantaise plutôt excitante ces dernières années. Une « scène » oui, polymorphe, incestueuse, qui a vu les membres du groupe s’éparpiller pour notre plus grande joie au sein de Baston ou Djokovic, accompagnant aussi les premiers pas d’un Lesneu flamboyant ou rôdant autour des 3 Méga Compil Des Tubes de Darons du label nantais Pale Figure. Une existence accaparée momentanément par ces projets tout en ayant en tête qu’ils finiraient par se retrouver.

L’heure est donc venue et Branque montre un groupe qui n’a rien perdu de sa superbe. Tous watts dehors, le groupe retrouve ses réflexes post-punk, peut-être même encore plus rêches qu’auparavant, moins noisy en tout cas. C’est direct et sans fard, à la fois plein de hargne et de mélancolie. La rythmique est monstrueuse, les guitares aiguisées et la voix de Loïc Le Cam, un peu moins ampoulées qu’auparavant mais toujours aussi grave est parfaite dans son registre à la Tom Smith. Le morceau monte progressivement, les variations sont subtiles, le refrain se fait attendre, haletant ; il n’arrivera pas. Branque, classique et audacieuse, atteint des sommets sans jamais donner l’impression d’avoir vraiment décollé pour finir en crash, brutal.

Option lecture en boucle du player enclenchée, si c’est ce qu’on appelle un teaser, c’est sacrément réussi. Vivement la suite.

Le clip de cette chanson est sorti ce 24 décembre. Il a été réalisé par Aloïs Lecerf.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Olivier

Moscow Olympics – Cut The World
[Too Good To Be True]

Le milieu de la pop, underground et internationale, est rempli de ces...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *