Le Cabinet de Curiosités volume II : le temps d’Al’Tarba est (re)venu

Al'TarbaOn a attendu de disposer de deux morceaux du Cabinet de Curiosités volume II d’Al’Tarba pour clamer notre enthousiasme à l’idée que le beatmaker toulousain remette le couvert aussi vite et nous présente, après son premier cycle en 2021 et bien sûr le formidable La Fin des Contes, l’an dernier, un nouvel épisode ou une deuxième saison de sa collection de bizarreries collaboratives. Après avoir lâché la semaine dernière un premier morceau épatant et explosif, bénéficiant de la présence du Bordelais Thomas Anton et du rappeur Miscellanous (moitié des Tourangeaux Chill Bump), Al’Tarba fait monter au front les deux beatmakers lillois de Ours Samplus (ex TchernoLille) pour une rencontre instrumentale au sommet qui, comme on pouvait l’espérer, donne un titre très très réussi. Ce Tour de France des artistes de talent ne s’arrêtera vraisemblablement pas là puisqu’on s’attend à ce que ce volume II contienne autant de titres et ainsi d’occasions de voyager que le précédent.

Entre ce Time Has Come très structuré, hypnotique et atmosphérique et le plus reggae dub premier titre, We Danced, composé avec Vivi Zekid et 4bstr4ck3r, Al’Tarba ouvre un territoire vaste, diversifié et passionnant que ce deuxième volume du Cabinet de Curiosités, justement fait pour ça, devrait explorer. On devrait revenir assez vite et dans la longueur sur ce nouveau projet, dont on peut dire qu’il célèbre, à travers ce réseau enrichi de collaborations, de featurings et de dialogues artistiques, le génie français dans un genre qui était encore il y a une douzaine d’années peu investi par les artistes hexagonaux. Après ses récentes expérimentations en formation orchestrale, Al’Tarba s’impose définitivement comme l’un des fers de lance de cette scène française malheureusement encore largement ignorée par le grand public.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
[Chanson Culte #25] – Little Red Corvette, Prince sur l’autoroute du plaisir
La mort de Prince aura au moins eu un avantage : permettre...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *