Al’Tarba & friends / Le Cabinet des Curiosités (vol.1)
[I.O.T Records]

8.8 Note de l'auteur
8.8

Al'Tarba - Cabinet des Curiosités (Vol​.​I)On en a déjà fait des tonnes et des ratatonnes sur le Cabinet des Curiosités d’Al’Tarba. En vrac : playlist présentant la quasi intégralité des morceaux, présentation à l’unité de quelques titres, et bien entendu interview événement du maître de cérémonie. Mais c’était avant d’avoir le disque en main, dont la livraison en double vinyle et CD vient d’être assurée par I.O.T Records qui accompagne l’initiative.

Si on connaissait les 14 morceaux qui sont disponibles et écoutables en ligne, le fait de les réécouter sur support physique et à la suite, nous conforte dans notre idée première selon lequel ce disque est aussi un peu plus que la somme de ses parties. Le Cabinet des Curiosités (volume 1) présente, pour ainsi dire, Al’Tarba en majesté, à la production principalement mais aussi plus rarement et avec bonheur au chant (le génial Frères Perry), dans une variété de registres, de genres et de sons qui donne une petite idée de ses compétences immenses de beatmaker et producteur. Le type n’est probablement pas très loin du sommet de son art, exprimant sur chaque prod une liberté quasi totale et un plaisir de composer qui nous emmènent sans aucun effort apparent dans le territoire qu’il investit. Il faut prendre la mesure de ces grands écarts et voir l’intelligence et la créativité qui les autorisent. C’est à cette aune, et à cette aune, qu’on peut saisir le talent qu’il faut pour donner naissance à un tel bazar, désordonné et neuf.

On ne reviendra pas ici sur les différentes tracks mais chacun y trouvera son compte. On ne demandera pas plus au Cabinet de Curiosités de nous épater par sa cohérence d’ensemble (encore que…) puisqu’on passe de l’ambient à la oï, du rap hardcore à la trap tropicale, en un éclair. Les voix n’ont rien à voir les unes avec les autres, ça caresse, ça rocaille, ça glisse ou ça hurle. Il y a de la pop (le toujours sublime Le Jour avec Monika), de l’électro (avec Proleter), des bangers (si nombreux qu’on ne peut tous les citer), du rap etc. Un vrai festival de sons, de propos, de couleurs qui composent une salle de jeux aux dimensions infinies et qui ravira les old et les new schools d’une même manière

La réécoute du tout ne nous a pas amené à réviser notre jugement initial : on a toujours nos préférés (oh ce Pneumothorax qui nous tue toujours, Le Jour, les Frères Perry, Scanners, Orange Sea) et tous les autres qui ouvrent à chaque fois un univers et des possibles aussi excitants à explorer que cent nouvelles planètes. On peut passer des heures et des jours à se perdre dans ce foutu Cabinet. C’est un rêve de collectionneur.

Tracklist
01. Circle feat. Mani Deïz
02. Frères Perry feat Aguirre & Prométhée
03. La Plage feat. Degiheugi
04. Animal Etranger feat. Yous MC
05. Le Jour feat. Monika
06. Pneumothorax feat. Goomar, Beus Bengal, Deadi & Staff L’instable
07. Hell of A Drug feat DeZordre
08. Scanners feat. Sarbacane
09. Tudo é Musica feat DJ Low Cut & DJ Nix’on
10. Time To Be Loud feat Slim Paul & Grin
11. Electrify feat Structural Anomaly
12. All Right ! feat Proleter
13. Nocturnal Birds feat K.D.S & Stabfinger
14. Orange Sea feat The Architect
Liens
close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Plus d'articles de Benjamin Berton
Guerilla Toss aime les bonnes drogues
Originaire de Boston, les Guerilla Toss forment le groupe de rock dance...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *