Sans lui la musique meurt : il en est où Morrissey ?

Morrissey - Without music the world diesIl faut avoir le cœur, la foi et le courage d’un templier pour croire encore en l’ancien chanteur de The Smiths. On avait annoncé en octobre 2022 la sortie (imminente) d’un album programmé chez Capitol Records pour février 2023. Cet album, Bonfire of Teenagers, était au frais depuis au moins deux ans (enregistré en France, en Provence, au studio de la Fabrique), et comportait onze morceaux dont une moitié avait été dévoilée par Morrissey sur scène, durant sa tournée des mois précédents.

Fin novembre 2022, on annonçait une bonne et une mauvaise nouvelle : la sortie d’un premier single officiel, Rebels Without Applause,  consistant et bien charpenté, mais aussi l’amorce d’un imbroglio mêlant l’artiste et son supposé nouveau label conduisant à l’annonce (incertaine alors) d’un report de la sortie du disque pour des divergences encore peu claires.

Le 10 janvier, on y revenait à nouveau avec l’annonce d’une tournée européenne et surtout de quatre dates françaises à Paris (les 8 et 9 mars), Lyon (le 12) et Strasbourg (le 13), laquelle ne semble pour l’heure pas menacée.

C’est à peu près au même moment que les relations se tendaient encore avec Capitol, le camp du chanteur balançant une série de posts plus définitifs et accusateurs les uns que les autres, confirmant que la sortie de Bonfire of Teenagers était définitivement annulée (en raison peut-être d’un pataquès autour de la participation de Miley Cyrus au LP) et… de manière plus surprenante, que Morrissey démarrait l’enregistrement à la Fabrique (France) d’un… autre album qui pourrait ainsi être son nouvel album avant le nouvel album….

Dans une information délivrée le 20 février, Morrissey a informé que ce nouvel album au carré était dans la boîte, produit par Joe Chiccarelli comme les quatre précédents, et s’intitulerait Without Music The World Dies. La communication indique également que le nouveau nouveau disque comporte dix morceaux dont les titres suivent (The Night Pop Dropped, Zoom Zoom The Little Boy, Boulevard, Headache, Without Music the World Dies, Suspicious Minds, Notre-Dame, Many Icebergs Ago, Happy New Tears, The Monsters of Pig Alley) et que Morrissey se lançait à la recherche d’un nouveau nouveau label. Le chanteur, ce que contestent certains fans, semble écarter la piste d’un financement participatif ou d’une autoproduction, qui lui tend pourtant les bras, compte tenu de la profondeur de sa fanbase et de la dévotion que lui voue celle-ci.

On notera le fort tropisme français des titres (Notre-Dame, Pig Alley référence à Pigalle, Boulevard) ainsi que la possible cover du standard d’Elvis, Suspicious Minds, l’une des meilleures idées du disque. Les amateurs apprécieront l’humour de certains titres (Happy New Tears qui renvoie à Unhappy Birthday) et leur caractère désespéré….Est-ce que Many Icebergs ago est une chanson sur l’écologie ? On espère savoir un jour. L’un des événements de l’enregistrement est bien entendu le retour du guitariste Alain Whyte dans le groupe du Moz. Après avoir fait son retour sur scène auprès de son ancien leader, Whyte signe quatre des dix morceaux sur le disque. L’homme étant à l’origine de quelques unes des plus belles chansons de Morrissey, on peut espérer beaucoup de ses contributions.

La question est de savoir, à quelques encâblures des concerts français, si Morrissey a définitivement fait une croix sur la sortie en 2023 de Bonfire of Teenagers qu’il tenait pour un album merveilleux il y a quelques mois encore et s’il va choisir désormais de miser sur ce nouvel enregistrement. Les fans se rassurent en se disant qu’ils ont désormais une vingtaine de titres à découvrir. Les plus inquiets se demandent où tout cela peut mener. Morrissey semble avoir définitivement perdu la carte de l’industrie du disque après celle des médias. Ce ne sont même plus ses déclarations pseudo politiques qui émeuvent, juste son inconséquence manifestes et la paranoia qui l’entoure.

A ce train là, Morrissey pourrait rejoindre bientôt Madonna au rang des immenses artistes de la génération 58-59, dépassés par leur époque. Début de réponse : les 8 et 9 mars au soir pour les fans qui seront à la salle Pleyel. On y sera.

Lire aussi :
Bonfire of Teenagers de Morrissey… enfin libéré ?

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Viot bidouille son Honey en mode électro
Pour fêter le cinquième anniversaire du morceau, sorti à l’origine sur son...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *