Le jour sans fin de Vagina Lips

Vagina LipsA quelques jours seulement de la sortie de son nouvel album, Outsider Forever, et du démarrage de sa première mini-tournée française (le 16 janvier à Paris, le 18 au Mans), le Grec Jimmy Polioudis aka Vagina Lips vient de lâcher l’un des atouts maître de son album, le titre I Dont Want This Day To End.

On aurait aimé présenter un clip à la hauteur de la perfection pop que suggère cette chanson qui rappelle, par son évidence, son traitement et sa légèreté, le Just Like Heaven de The Cure, mais seule la version audio est actuellement disponible.

Le deuxième single tiré de cet album qui comprend 9 titres après le déjà phénoménal Typical Standards s’appuie sur une ligne de basse remarquable et une mélodie d’une belle simplicité. La situation est simple : deux amoureux se prélassent et se chantent la romance, sans qu’aucune ombre ne passe entre eux et leur sentiment. Comme sur Just Like Heaven, les deux sont assis au bord de la mer et regardent l’horizon. “Hand in hand/ crazy for you, i can’t help it/ I know i sound cheesy but i can’t help it. I know even true love/ ends someday/ i’m just glad that this day/ Is not today.

Il faut un sacré talent et une belle audace pour assumer un texte aussi simple et direct mais l’effet produit est imparable : on fond et on ne résiste pas à la sincérité de ce romantisme forcené. Comme sur le chef d’œuvre de Robert Smith, le sentiment d’irréalité nous gagne après l’énoncé du refrain comme si la situation était trop belle pour exister vraiment.

Les amoureux sont-ils deux ? Est-ce que la chanson renvoie à ce qui se passe ou a un rêve ? Assiste-t-on à un mirage, à un fantasme ? La version de Vagina Lips est si épurée qu’elle n’a pas besoin de formuler les questions que posait Robert Smith. Loreleï ou banshee. On appelle cela un coup de génie, préfigurateur d’un album de haut rang.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

[Instantanés#1] – Quand Hayden voyait les choses Bad As They Seem (1995)

Notre rapport à la musique est fait de fils qui nous relient...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *