La nuit est encore jeune : nouveau clip pour la Droogz Brigade

Droogz Brigade

La Droogz Brigade n’en finit pas d’affoler nos compteurs sensoriels. Nouvelle illustration avec ce clip scintillant en appui de La Nuit est encore Jeune, l’un des excellents morceaux du non moins remarquable Projet Ludovico sorti chez Crazy Mother Fucker Records et qu’on continue de tenir pour le meilleur album hip-hop sorti cette année.

Avec toujours Al’Tarba à la production, racée, énergique et virtuose, des références (fil-rouge de l’album) au film Orange Mécanique de Stanley Kubrick, et des couplets au charme presque punk à l’ancienne, ce morceau de la Brigade est d’une efficacité redoutable. Les talents de la Brigade se succèdent au micro avec des entames incisives et des lyrics aussi secs et tranchants qu’ils sont traversés de belles saillies poétiques. « La ville du ciel ressemble à une fourmilière électronique« , chante un Sad Vicious dont le couplet impeccable emporte tout sur son passage. Le clip illustre la force de frappe du collectif, façon gang dans la ville qui se pressent telles des phalènes face caméra. Les postures hip-hop, balancées des épaules et mains pistolets sont de sortie, renvoyant à la veine gentiment hardcore d’un rap ultraclassique mais toujours apprécié. La Droogz Brigade s’impose, sur ce titre comme sur d’autres, comme l’héritier moderne d’une veine post-gangsta responsable et critique, caustique et pleine de peps. La France va mal mais la jeunesse pétille. A ce rythme, on ne sait pas trop où on va mais on s’y précipite.

On y revient bientôt avec l’interview XXL d’Al’Tarba, avec des nouvelles du nouvel album du maestro.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Hater sort deux nouveaux morceaux après la Siesta

Rien de tel entre une Siesta triomphale et une tournée américaine (qui...
Lire la suite

2 Comments

  • Hasard des sorties de disques, Colombey vient de mettre en ligne une chanson intitulée « La nuit est jeune ». https://soundcloud.com/colombey/la-nuit-est-jeune

    Une coïncidence qui invite à l’intertextualité :

    « La nuit est encore jeune
    Qu’elle sourit j’vois ses dents de lait
    Elles sauteront une à une, BORDEL! » (Droogz Brigade)

    « Oh la nuit est jeune elle est si fraiche
    Jeune et fraiche comme ton corps
    Qui finira bien par plier » (Colombey)

    • Bien vu Roger. Ah les rapports entre rock et jeunesse sont impénétrables. Par contre, cette idée d’une nuit jeune est tout de même curieuse….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *