Scalper fait parler le silence sur son nouveau titre

Scalper - Silence SpeaksPour son retour, moins de huit mois après l’impeccable The Beast and The Beauty, Scalper frappe très fort. Annonce d’un nouvel album, The Shine, à paraître en octobre, et mise en ligne d’un clip somptueux tourné en Nouvelle Zélande, près de Te Henga, Waitãkere, Aotearoa, par le réalisateur Hendrikus De Vaan.

Silence Speaks est un morceau comme souvent chez le britannique, envoûtant et ramassé en moins de trois minutes énigmatiques et traversées par un faux rythme/beat qui est source d’étrangeté et de fascination shamanique. La chanson, explique l’auteur, parle de “la manière dont on peut ôter les couches de déguisement que nous arborons au quotidien, de la façon dont on peut renouer avec la “brillance” ou l’aura qui est la nôtre, d’espérer redevenir aussi unies et libres que des abeilles ou la feuille d’un grand arbre.” 

Grimé en clown triste, le chanteur reprend, dans une version qui fait penser au légendaire Toto (de Naples), la figure sévère et torturée de Puppets. La course, la danse puis un effeuillage progressif amènent le clown à se départir de son maquillage qu’il efface dans l’eau claire d’un ruisseau de montagne. Entre plages, forêts, montagne, le clip s’appuie sur toute la beauté de l’île pour offrir une perspective fascinante et métaphysique à ce petit conte moral. Scalper est indispensable qu’il résonne en octobre ou un jour de fête nationale.

Le titre est disponible en visionnage sur youtube et à l’achat sur le Bandcamp de l’artiste.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

The Shadracks : la petite bombe punk de l’été anglais

L’anodin a des charmes que la raison ignore. Difficile de qualifier autrement...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *