Tout change, même Wesley Gonzalez

Wesley Gonzalez - Appalling HumanSelon les canons qui sont encore en vigueur dans le monde de la pop-music la plus bling-bling, Wesley Gonzalez n’a pas le profil pour devenir une tête d’affiche. Mais manifestement il n’en a rien à carrer. Et il a forcément raison.

D’ailleurs, ce n’est pas pour autant qu’il va se priver de se trémousser sur son nouveau single Change. Ceux qui le découvriront à l’occasion de cette vidéo devraient rapidement comprendre que ce type a tout pour nous être sympathique. On les incitera d’ailleurs à se visionner l’ensemble des vidéos qu’il a déjà publié à l’occasion de la parution de son premier album, Excellent Musician (Moshi Moshi Records – 2017).

Sans son groupe Let’s Wrestle, l’Anglais continue en solo à trousser des hymnes pop vicieux et viciés. Sous l’effet de l’âge et du spectre de la crise de la quarantaine ou des affres du quotidien, le ton est significativement plus grave. Oh, oui, cette ligne de basse qu’il laisse tourner en boucle, ses synthétiseurs bien confortables donnent une irrésistible envie de danser. Mais sous la boule à facette, cette mélodie répétitive fait l’effet d’une drogue dure. Tout tourne, tout bouge. On ne peut plus rien calculer, on titube. D’ailleurs Wesley Gonzalez aborde Appalling Human (Moshi Moshi) qu’il faudra attendre jusqu’au 12 juin pour l’écouter en intégralité, comme une étape importante de sa thérapie. Pourvu qu’il parvienne à ne pas s’éloigner de cette voie qui conduit à la rédemption.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
More from Denis
Fufanu / Few More Days To Go
[One Little Indian]
Ne cherchez plus : la révélation de l’année 2015, c’est eux. Après...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.